Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Notre bonne Ville de Saint-Saulve..

20 Avril 2015, 20:37pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Vivre dans notre Ville comme sous les "dorures" de la République, sans se préocuper de la pauvreté ambiante!

Vivre dans notre Ville comme sous les "dorures" de la République, sans se préocuper de la pauvreté ambiante!

Les mesures prises par les 30 élus majoritaires de droite concernant une aug- mentation de 4% de nos impôts locaux et fonciers pendant les trois prochaines années continueront de grever le budget des ménages Saint-Saulviens.

 

N’oublions pas que cette même majorité a augmenté ces impôts de 2% l’an, lors des six années du dernier mandat, tout en sachant que les réductions de dotations d’Etat concernant les Communes ne datent pas de 2012 mais bien avant et que Monsieur Sarkozy, lors de son quinquennat, les avait déjà bien amputées.

 

Aujourd’hui, après les propos acerbes des élus majoritaires contre un gouvernement dit « de Gauche » lors de la présentation du budget, ces derniers ont oublié de nettoyer devant leurs portes en essayant de faire des économies sur les frais qu’ils engagent sans compter, depuis des décennies.

 

Ces frais, à écouter ces Messieurs et Dames, ne représenterait que 20 % des frais « incompressibles » du dit budget !

 

Alors, comment font certaines communes qui n’ont pas augmenté leurs impôts depuis plusieurs années (six ou sept ans, allant jusqu’à onze ans en grande couronne d’Ile de France) ou celles qui augmentent pour la première fois les impôts de 0.5% ou 1% ?

 

Il suffit aux habitants de Saint-Saulve de lire des comptes-rendus (V du N ou autres) des Conseils Municipaux de Communes du valenciennois pour comprendre le leurre dans lequel nos élus nous endorment.

 

Alors que Madame la Maire a déjà annoncé que les six employés municipaux  qui ont fait valoir leur droit à la retraite ne seront pas remplacés, combien y aura-t-il de départs non remplacés pendant les trois années qui arrivent ?

 

La loi sur le non-cumul des mandats est l’urgence principale à mettre en place. Certains de nos « chers élus » perçoivent leurs indemnités de maire, d’adjoints, de délégués aux « affaires » de vice-présidents aux communautés d’agglomérations, siturv, siav, de députés ou sénatrice, de conseillers départementaux ou régionaux etc, cela venant en cumul avec leur emploi ou en complément de retraite.

 

Un salarié à temps plein ne perçoit pas trois ou quatre revenus mensuels, (même sur les bases du Smic) personne jusqu’ici n’arrivent à travailler 24 heures sur 24 ou il faut s’appeler Napoléon ou alors, cela devient du « Stakhanovisme » !

 

Ces élus, cumulards de tout poil, ne pourraient-ils pas faire l’effort de voir baisser leurs indemnités municipales, voir leurs refus de toucher ces dernières cumulées avec d’autres « plus rentables » qu’ils exercent pour leurs activités rémunérées de la « politique » ?

 

Ceci bien sûr en attendant de ne plus siéger de par la loi, sur plusieurs " fauteuils très coûteux"

 

Faire l’effort citoyen de baisser le pourcentage d’indemnités communales, serait s’associer à l’effort pour sortir du marasme national, (sinon celui de la Ville) qu’ils nous ont annoncé à grands cris, serait certainement plus humain que d’augmenter les taxes annuellement sans s’occuper de privations que les habitants de Saint-Saulve ou d’ailleurs subissent.

 

Pensons aujourd’hui, aux nouveaux « retraités » qui ne touchent pas leurs pensions bloquées par le CARSAT par manque de personnel qualifié; mais pas par les cadres qui les commandes. Sachons aussi que pour 2015, la revalorisation des retraites sera + 0,00%, montant bloqué depuis 42 mois.

Commenter cet article