Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Les constructions tous risques, implantées à tout va dans le Commune

4 Mai 2015, 20:57pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Que penser de la solution de constructions sur des carrières de craie profondes, dont celles existantes à moins de 15 mètres de profondeur ont été remblayées il y a 30 ans?

Que penser de la solution de constructions sur des carrières de craie profondes, dont celles existantes à moins de 15 mètres de profondeur ont été remblayées il y a 30 ans?

A la lecture du journal « La Voix du Nord » du 24 avril dernier, il est utile de se rendre compte que dans le valenciennois, une commune sur cinq s’est « trouvée contrainte » d’augmenter la pression fiscale pour boucler le budget 2015.

La commune rurale d’Avesnes le Sec (1400 habitants) ouvre le bal avec 13% d’augmentation, suivie de Saint-Saulve (que 4%) mais cette augmentation est prévue renouvelable pendant les trois années à venir, tout en sachant que lors du dernier mandat terminé en 2014 la municipalité de droite en place avait déjà augmenté de 2% par an !

C’est à dire que jusqu’en 2017 nous aurons encore 12% à jouter, par rapport aux augmentations du mandat 2008/2014. Pensent-ils nos « chers élus » que l’espoir de voir arriver les « nouveaux républicains » aux affaires arrangera les choses ?

Donc : qui tient le pompon ?

En 2017, feront-ils mieux avec Sarko ou un autre, rappelons-nous ce qu’ils ont démoli pendant les présidences Chirac et Sarkozy et leurs premiers ministres, ceux qui pointes le nez aujourd’hui en nous faisant croire que tout ira mieux ?

Et la Commune de Saint-Saulve, baissera-t-elle ses taxes après 2017 ?

Il n’y aura plus malheureusement à attendre de « Manne financière de Vallourec" ou d’autres sociétés implantées sur le territoire, et la vente des « bijoux de famille » logements de fonction, le bureau de Poste mis en en vente, attendent certainement d’autres décisions pour satisfaire aux dépenses inutiles en période de récession.

Alors, y avait-il « anguille sous roche » pour combler les pertes annoncées.

Car tout ne peut venir du désengagement de l’Etat et de ses baisses de dotations. Celles-ci ont été mises en place bien avant l’arrivée d’une certaine « gauche » qui continue de faire en mieux, la politique de Sarko-Fillon et les autres.

La municipalité se permet de laisser « s’implanter » 3, 4 ou 500 logements au Rôleur, près de 1000 au Bas-Marais en espérant recevoir les taxes des nouvelles constructions et faire de notre Commune une ville de 15 000 habitants.

C’est quand même sans compter et surtout sans se préoccuper des logements construits il y a trente ou quarante ans, qui d’une façon comme d’une autre se libéreront de ses propriétaires occupants les lieux actuellement et qui sont aujourd’hui en âge de la retraite ou plus âgés.

Ont-ils pensé à faire exécuter un recensement des couples propriétaires retraités, sur l’ensemble de la Commune, avant de s’engager dans la folie de constructions à tout va, NON !

Ils ont choisi de travailler avec des promoteurs pour faire de jolis terrains de quelques ares et attirer les « pigeons », terres pourtant reconnues jusqu’à ce jour  « inconstructibles » pour causes de terres inondables, de carrières souterraines et dans un secteur reconnu zone sismique. (même de moyenne intensité) 

 

Choix qui est certainement rentable pour les propriétaires terriens ainsi que pour une certaine classe de vendeur, mais encore faut-il que les terres soient de bonne qualité à la construction et que celles-ci puissent tenir dans le temps !  

 

Mais la tranquillité du citoyen saint-saulvien ne s’arrêtera pas au nombre de logements implantés ; il n’y a rien de prévu pour le commerce de proximité dans ces nouveaux « villages dortoirs » de Valenciennes et de ses environs. Rien de prévu non plus pour la détente des habitants et de leurs enfants, mais surtout une prévision annoncée de plusieurs centaines jour de camions porte-containers (port fluvial) de circulations intenses « Lycée CFA de Bruay/St-Saulve » avec ses quelques milliers d’enseignants et étudiants qui ne feront pas la route « à pieds » ! 

 

Les travaux du détournement Nord de Valenciennes prévus seront loin de remplacer le 4e pont de sortie de la Ville prévu depuis des décennies.  La surcharge routière venant en plus des sorties de Toyota, de la zone « marché de gros », du futur « LECLERC » accordé avec bienveillance par les équipes valenciennoises, saint-saulviennes et de Val- Métropole seront encore un plus pour la tranquillité.

 

Alors, il faudra réellement plaindre tous les riverains de la rue du Rôleur, des automobilistes devant emprunter la voie rapide Marly- Bruay à la sortie des dessertes de Saint-saulve vers cette voie et sur toute sa longueur. De la rue Henri Durre, Place du 8 Mai 1945 aux heures de la sortie de classes avec les bus toutes directions. Sans compter la rue Jean Jaurès de Saint-Saulve lorsque le Siturv, avec ses « super-idées », reviendra sur l’implantation au centre de la rue de son « Bus Grande Vitesse », pour gagner 10 mn entre la Place Poterne et Quiévrechain et encombrer la circulation autos-motos et camions par des feux tricolores sur toute la ligne.

Alors, vive le Valenciennois, ses grands « chercheurs » d’embrouilles et ses politiciens qui ne savent plus quoi faire de l’argent du contribuable... à part d’en augmenter les taxes

Commenter cet article