Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Lorsqu'on dépense l'argent qu'on ne possède pas!

13 Février 2016, 12:20pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Douchy-les-Mines, Une commune qui s'en sort malgré les baisses de "dotations de l'Etat" Douchy-les-Mines, Une commune qui s'en sort malgré les baisses de "dotations de l'Etat"

Douchy-les-Mines, Une commune qui s'en sort malgré les baisses de "dotations de l'Etat"

Lorsque les conseillers majoritaires de Saint-Saulve se plaignaient en Conseil municipal du 15 février 2015,  lors du débat « d’anticipation du budget primitif de 2015 », il est certain que l’adjoint aux finances a poussé le bouchon un peu loin.

Mais personne n’a élevé la voix, 30 majoritaires élus pour 3 opposants, la parole de ces derniers n’est même pas prise en compte dans ce cas. Son exposé se portait alors sur la politique nationale du gouvernement en place; la présidente du conseil, en l’occurrence la maire n’a fait aucune remarque. (ce qui doit être pour ces majoritaires, une chose normale)

Ce dernier terminait ainsi:

« On découvre dans la loi de finances un nouveau qualificatif, « supplémentaire ». Et ne cherchez pas, personne n’en a fait la moindre publicité aussi bien les membres du gouvernement, les journalistes et notre « cher » président, « cher » dans le sens de « coûteux », « dispendieux », « ruineux », je suis désolé, c’est la première fois que je parle comme cela depuis 37 ans de mandat et non pas « agréable », « aimé ou chéri » !

 

Il faut dire qu’en 37 ans de mandat, il a connu 14 ans de  mitterrandisme, dont 2 cohabitations (gauche-droite)

La première : J. Chirac de mars 1986 jusqu’en mars 1988

La seconde : E. Balladur de mars 1993 jusqu’en mai 1995, c’est déjà à ce moment là que ce dernier  s’attaque à  la « dégradation » des finances publiques, il faut dire qu’il était bien secondé avec pour ministre du Budget N. Sarkozy.

Et une cohabitation (droite-gauche) avec Lionel Jospin du 2 juin 1997 au 6 mai 2002;  gouvernement de gauche, bridé par le président Chirac.

 

C’est à dire que sur 37 ans de mandat, notre adjoint a connu 20 ans de gouvernance de droite plus 4 années de cohabitation avec Chirac ou Balladur et 5 années de Jospin sous la présidence Chirac .     

La parole est donc facile car le passage du quinquennat Sarkozy n’a pas amélioré les finances de l’Etat avec le retour des troupes françaises au commandement intégré de l’Otan que Charles De Gaulle lui-même avait quitté en mars 1966. Lui qui était attaché à l’indépendance de la France vis-à-vis des USA, avait décidé de quitter en mars 1966, mais M. Sarkozy – président,  y est retourné en rampant ! .


Aujourd’hui, on paie 58 ans de « bafouillage » de la 5ème République. Et pour le peu de gouvernance à gauche (si l’on peut encore l’appeler "gauche") de socialisme ultra libéral, ces majoritaires en ont profité pour passer les taxes locales, qui il faut le rappeler ont augmenté de 2% pendant le mandat de 2008 à 2012, puis sont passées pendant 3 années (jusqu’en 2017) à 4% par an, au nom des réductions de dotations d’Etat.

 

Faut-il  croire qu’en 2017, les « choses » iront beaucoup mieux ?

 

Que font donc les autres Communes autre que Saint-Saulve ?

Saint-Saulve, qui à part de dépenser l’argent du contribuable avant de l’avoir encaissé, est dans l’obligation d’en venir à demander l’aide de l’A.P.F. (Etablissement Public Foncier) pour acheter par préemption trois bâtiments et terrains au périmètre de la mairie. Plusieurs centaines de milliers d’euros bloqués, pendant cinq années, et après, quoi faire ?

Avec la crise de Vallourec sur la commune même et tout ce qui peut arriver d’ici là, pour nos braves élus de la majorité municipale, que feront-ils dans 5 ans ?

Voteront-ils encore d’autres augmentations de taxes afin d’assouvir leurs désirs de grandeurs ? 

 

Ce qu’il faut savoir aujourd’hui, c’est que malgré la rage de perdre des dotations qui pourraient servir à l’amélioration de la vie publique, certaines communes trouvent d’autres solutions :

 

A l’exemple de Douchy-les-Mines:

 

Ville dont le nombre d’habitants est à peu de chose identique à Saint-Saulve ; cette ville vient de recevoir en décembre dernier la médaille d’or de la gouvernance pour les communes de 10 000  à 20 000 habitants du Nord-Pas-de-Calais.

Une distinction attribuée par le Podium des Municipalités.

Ce classement met en rapport la gestion des communes  (emploi, endettement, fiscalité…) avec les attentes des populations.

Il est élaboré depuis 1993 par l’ODIS,  (Observatoire des dirigeants de l’industrie et des services, une association loi 1901) avec le concours de l’EDHEC.

Les communes de Saint-Amand, Raismes ou Somain, dirigées par des maires PCF comme Douchy, figurent aussi en bonne place de ce classement.

 

Eux aussi se plaignent des baisses de dotations de l’Etat qui ont des conséquences sur le bien être de leurs citoyens ; mais eux, ils ne dépensent pas l’argent qu’ils n’ont pas en caisse !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article