Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Stop à une France gouvernée par les nantis!

2 Septembre 2016, 16:45pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Pour une 6ème République, contre une royauté présidentielle!

Pour une 6ème République, contre une royauté présidentielle!

              Assemblée Générale des Communistes - Section Valenciennes Est                   Jeudi 1er septembre 2016

             

Durant l’été, les communistes de la section ne sont pas restés inertes : braderies de Marly le 31 juillet,  présence des communistes d’Onnaing sur les marchés avec le questionnaire « Que demande le Peuple » et puis Malo avec 7 bus pour la section : 3 à Onnaing, 3 pour Saultain les villages et Marly, 1 à Quiévrechain, 1 bus pour Valenciennes. Au total 65 bus pour le Nord et 4 000 personnes rassemblées le jeudi 25 août à MALO !  Bravo à tous les militants communistes qui ont organisé cette belle journée qui fut par ailleurs ensoleillée.

 

Il faut le souligner, ce n’est quand même pas courant qu’un parti politique organise une journée à la Mer et s’engage dans une action de solidarité de cette ampleur ! D’abord, cette journée permet à des milliers de familles de passer un moment de bonheur partagé. Un peu d’humanité dans ce monde si dur.  Une belle action fidèle à notre marque de fabrique : l’Humain d’abord ! 

 

A Malo, ce fut l’occasion aussi pour notre parti et son secrétaire fédéral, Fabien Roussel de dénoncer cette injustice : 46% de Nordistes qui ne seront pas partis en vacances cet été, principalement pour des raisons financières. Cette action est aussi un beau symbole qui fait écho, 80 ans après, au Front Populaire, qui avait permis d’instaurer les congés payés pour des millions de travailleurs.

 

En 1936 comme aujourd’hui, les communistes français sont présents, au côté des familles, des salariés, des ouvriers et de tous ceux qui n’en peuvent plus de cette société, pour organiser la solidarité et en même temps, pour dire qu’un autre monde est possible. Le Parti est à l’initiative sur tous les fronts. Il y a quelques jours une vente de légumes à prix coûtant, au cœur de Paris, était organisée pour dénoncer le racket de l’industrie agroalimentaire.

Une action qui fait aussi écho au scandale de LACTALIS, qui étrangle nos agriculteurs, à l’image de ce capitalisme prédateur qui détruit nos emplois. Le PDG de LACTALIS, est la 8e fortune de France avec un patrimoine de plus de 6 milliards d’euros ! Il préfère payer des amendes à l’Etat plutôt que de publier ses comptes comme la loi l’exige. Mais ça n’a pas empêché l’Etat de lui verser  plus de 34 millions d’euros d’aide directe au titre du CICE

 

Nous sommes solidaires de nos agriculteurs, surtout dans notre région où ils sont nombreux à souffrir de la concurrence déloyale imposée par l’Europe de Bruxelles ! La solidarité, nous l’exprimons aussi toute l’année, avec les militants, les élus qui, dans les villages et les quartiers de nos villes, sont présents pour défendre et faire respecter les droits de chacun, pour exiger plus d’humanité et de justice sociale dans notre pays.

 

Et nous avons des victoires, comme celle de la réintégration de José DESSILLY, chef d’équipe chez BOMBARDIER, licencié injustement, sans indemnité et ré intégré par décision des prud’hommes ! Victoire aussi à Tourcoing, pour cette caissière d’AUCHAN, licenciée pour 84 centimes d’euros et réintégrée, aussi !

 

La solidarité ça compte et ça peut faire la différence, surtout quand les syndicats et les salariés s’unissent et affirment leur détermination à faire respecter les droits de chacun. Nous sommes fiers de cet engagement et c’est certainement cet engagement-là, sincère, honnête, désintéressé qui manque le plus à la politique aujourd’hui.

C’est d’ailleurs pour cela que nous avons été, avec des millions de salariés, de jeunes, de militants syndicaux, tous unis pour rejeter la Loi El Khomeri, promulguée en plein été par un gouvernement qui a privé les parlementaires de voter sur ce texte en utilisant l’article 49-3 de la Constitution ! Quel scandale et quelle honte pour un pays  qui se dit démocratique !

 

Le PCF, avec ses militants et ses élus, appelle à participer massivement à la nouvelle journée d’action du 15 septembre prochain pour exiger plus de protection et de sécurité pour les salariés de notre pays ! Oui cette sécurité-là, la sécurité de l’emploi, avec un vrai salaire, nous voulons aussi en parler ! 

 

Cette rentrée sociale sera, nous le souhaitons, bien plus riche que celle animée par les débats sur le burkini, la surenchère sécuritaire, la primaire à gauche, à droite … ça, c’est le médiocre hit-parade qui nous est servi comme pour nous détourner des sujets principaux.

 

Tout cela est en réalité bien dérisoire face à la gravité et aux drames de ces 18 derniers mois, et nous sommes tous également inquiets face à l'état de notre société, à l'évolution du monde. C’est pour cela que nos pensées vont aussi aux victimes du terrorisme en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient où elles se comptent par dizaines de milliers.

 

A Dunkerque, Grande-Synthe et Calais, nous savons aussi ce que cela veut dire avec les camps où s’entassent et survivent des milliers de personnes fuyant l’extrême misère, la guerre, l’horreur et qui espèrent rejoindre l’Angleterre pour sauver leur peau. Quelle honte pour notre pays de ne pas être capable d’apporter une réponse humanitaire à ces familles et de laisser grandir une « jungle » (qui n'est autre qu'un camp de concentration, entouré de barbelés et de CRS armés à la demande de Madame Natacha Bouchart, Maire et vice présidente de la région « Les Hauts de France du président Bertrand » ) dans notre région et dans un arrondissement, le Calaisis, déjà durement frappé par le chômage et la pauvreté. 

 

C’est cette même dignité qui s’est exprimée après les lâches attentae Nice et de St Etienne du Rouvray, y compris la communauté religieuse qui, dans sa diversité, a appelé à la Paix et à la fraternité. Quelle différence et quel écart entre cette attitude, ces mots et les surenchères sécuritaires de quelques dirigeants strictement soucieux des élections à venir ! 

 

A l’évidence, il y a besoin en France de sérénité et d’élever le débat pour éradiquer le fléau du terrorisme et garantir la sécurité de chacun ! Cette exigence et ce combat sont les nôtres ! Mais il y aurait également besoin d’initiatives de notre pays au plan international pour faire triompher la Paix et battre durablement DAESH. Force est de le constater, que l’on est loin du compte.

 

Ces questions seront certainement au cœur du débat politique des prochaines semaines et nous ferons part de nos propositions dans cet état d’esprit. Mais n’oublions pas la vie quotidienne des Français ! N’oublions pas nos difficultés, nos désirs, nos préoccupations pour l’avenir de nos enfants, pour nos aînés...

 

Mettons tout en œuvre pour revendiquer des politiques de santé, de logement conformes aux attentes,  et des moyens pour l’école bien mise à mal ces dernières années au nom des politiques d’austérité ! La justice pour tous, un avenir pour nos jeunes et le droit de vivre dignement et en sécurité partout en France, voilà notre priorité !

 

Nous en avons ras-le-bol que les dirigeants de notre pays promettent beaucoup sans que rien ne s’améliore dans notre vie… Tout cela alors que les salariés, les retraités, les familles, les jeunes ont fait et font encore beaucoup d’efforts et de sacrifices !  Les contrats précaires à 500 euros, les salaires de 1200 euros net, les heures supplémentaires non payées, les pensions des retraités, rabotées après 40 ans de cotisation, les conditions de travail qui se dégradent !

Ce sont toujours les mêmes qui payent !

 

Quelle indécence de découvrir tous les ans au mois de juillet, le classement des 500 plus grandes fortunes de France, et de voir que leur capital augmente quand notre pouvoir d’achat diminue. Leur fortune moyenne est de 280 millions d’euros, soit 10 millions de plus que l’année dernière.

 

Quelle indécence aussi de découvrir régulièrement de nouveaux scandales de l’évasion fiscale qui démontrent que ce système économique est complètement corrompu !  60 à 80 milliards d’euros tous les ans manquent au budget de la France à cause de ces grands groupes, ces multinationales qui préfèrent planquer leurs bénéfices dans des paradis fiscaux plutôt que de payer leurs impôts dans notre pays !

 

Il a fallu quelques rapports parlementaires, dont ceux d’Eric et d’Alain BOCQUET, pour que ça bouge. Et c’est d’ailleurs un sujet que nous mettrons au cœur des prochaines élections présidentielles et législatives car ce système entièrement dédié à la finance, broie nos vies.  Nous pourrons d’ailleurs nous appuyer sur le livre d’Eric et d’Alain BOCQUET qui va sortir prochainement sur ce sujet ! Ils sont devenus des spécialistes reconnus, porteurs de propositions très concrètes. Voilà aussi une manière de montrer l’utilité des élus communistes !

 

Oui l’argent existe pour répondre aux besoins humains, préparer l’avenir de nos enfants, préserver la planète, investir dans des services publics efficaces et humains et permettre à chacun d’avoir une vie digne et heureuse.

 

Nous devons en prendre conscience : il n’y a pas de fatalité à avoir un taux de chômage si élevé et des services publics tant abîmés dans les Hauts de France. C’est même une véritable injustice qui nous est faite d’être la région la plus pauvre de France depuis tant d’années, sans que rien ne change, comme s’il fallait s’y résigner. Notre Région, qui a tant donné à la France, doit rester une grande région industrielle, agricole, à la pointe dans de nombreux secteurs. Elle doit être respectée et doit bénéficier d’un meilleur traitement que celui que l’on réserve depuis trop d’années !

 

Les gouvernements, socialiste ou de droite,  n’ont jamais mis les moyens pour que nous disposions du même niveau de services publics que d’autres régions pour rattraper nos retards. Ils n’ont jamais cru dans notre principale force qui est l’industrie, tant mise à mal par les logiques de rentabilité et de compétitivité ! C’est pourtant notre plus grande richesse ! 

 

Nous proposons de promouvoir le «Made in Hauts de France», comme nous défendons le « made in France ». Pour faire part de toutes nos propositions et montrer qu’il est possible de vivre avec un vrai travail et un vrai salaire ici en Hauts de France, le parti va lancer, dans les jours qui viennent, une grande campagne et aller à la rencontre des salariés, des habitants, des familles jusqu’à l’automne. Elle s’articulera avec la campagne nationale lancée au printemps « Que demande le peuple ».

 

Nous voulons montrer que l’argent existe pour répondre aux besoins et qu’il est possible de vivre, se former et vivre dignement dans notre pays et ici dans notre région. Nous voulons unir les français contre cette Europe de la Finance qui place notre pays sous tutelle et décide de nos choix politiques, avec les résultats que nous connaissons ! Nous voulons relever les défis écologiques et ceux de la protection de nos ressources naturelles ; 

 

Nous voulons parler d’un monde de Paix et de fraternité plutôt que de guerre et de compétition ! C’est de tout cela que nous, communistes, nous voulons parler avec nos concitoyens aujourd’hui ! Voilà les sujets qui nous tiennent à cœur à la veille d’échéances politiques importantes, plutôt que la bataille des egos des uns et des autres.

                  

Nous avons une grande ambition pour la France, pour notre peuple et pour notre région. Et nous sommes prêts à travailler avec toutes celles et tous ceux qui la partagent. Il y a 80 ans, avec le Front Populaire, les Français dans leur riche diversité, s’unissaient pour obtenir de grandes avancées. Ouvriers, paysans, artisans, employés, fonctionnaires, commerçants, ils ont su se rassembler et être unis jusqu’à la victoire.

 

C’est cette même ambition que nous devons avoir aujourd’hui en tendant la main à toutes celles et ceux qui aspirent à vivre dans un monde plus juste, plus fraternel et plus humain.

En nous adressant à tout le monde, sans distinction et même à celles et ceux qui ont voté Front National. Car c’est en rassemblant le monde du travail dans sa grande diversité, en transformant la colère noire en force d’espoir, que nous arriverons à changer le rapport de force.

 

Alors soyons porteur d’espoir, soyons ouverts et la main tendue pour rassembler et obtenir, enfin, le changement tant attendu en France ! 

 

Comme en 1936, marions le drapeau rouge et le drapeau Bleu Blanc Rouge pour écrire une nouvelle page de l’histoire de France et redonner de la force aux valeurs de notre République française : Liberté Egalité Fraternité !

 

Et de cette fraternité les communistes en proposeront durant les trois jours de la Fête de l’Humanité les 9 – 10 et 11 septembre, trois jours pour refaire le Monde !

 

 

Commenter cet article