Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Les sept péchés capitaux n° VII -

20 Octobre 2016, 09:15am

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Toujours ensembles comme les cinq doigt de la main.
Toujours ensembles comme les cinq doigt de la main.

Toujours ensembles comme les cinq doigt de la main.

 

BRUNO LEMAIRE N° VII.

Né à Neuilly sur Seine,il est le fils de Maurice Le Maire, cadre du groupe Total et de Viviane Fradin de Belâbr directrice des établissements scolaires privés catholiques Notre-Dame de France dans le 13ème arrondissement de Paris, puis du petit collège (primaire) du lycée catholique St-Louis de Gonzague dans le 16ème.

En 1998, à sa sortie de l'ENA, Le Maire entre au ministère des Affaires étrangères, à la Direction des Affaires stratégiques, de al Sécurité et du "désarmement". 

Homme politique comme tous les bons énarques, il devient directeur de cabinet de De Villepin en 2006, puis est élu député de l’Eure en 2007.     Il occupe ensuite les fonctions de secrétaire d’Etat aux Affaires européennes en 2008/2009, puis de ministre de l’Agriculture pendant près de trois ans au sein des gouvernements Fillon.

De nouveau élu député en 2012, il brigue sans succès la présidence de l’Ump en 2014 battu par Sarkozy.

Il rejoint ensuite l'équipe du secrétaire général de la présidence de la République de J. Chirac et Dominique de Villepin. Il le suit au ministère des Affaires étrangères en 2002 en tant que conseiller pour les affaires étrangères au sein de son cabinet, au ministère de l’Intérieur en 2004 avec la même attribution, puis à Matignon en mai 2005, où il devient le conseiller politique du Premier ministre.

En 2006, il est nommé directeur de cabinet du Premier ministre, en remplacement de P Mongin, il reste à cette fonction jusqu’au départ de Dominique de Villepin en 2007.

Député en 2007, il remplace J-L Debré démissionnaire pour raison de nomination au Conseil constitutionnel..

Devenu conseiller politique de l’Ump en avril 2008, il est nommé secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères en décembre 2008, en remplacement de  J-Pierre Jouyet.

Ministre de l'Agriculture en 2009 à la faveur d'un remaniement ministériel Le Maire est nommé ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche.

Il déclare que « chercher à rétablir le régime des quotas laitiers reviendrait à « livrer une bataille inutile ou perdu[e]d’avance » voie libre pour les fermes aux 1000 vaches et autres ! 

En janvier 2010, il présente un projet de loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche, dont le texte est promulgué six mois plus tard.

Battu aux régionales de mars 2010, il est néanmoins élu conseiller régional.

Lors de la formation du 3ème  gouvernement Fillon en novembre 2010, il est reconduit dans ses fonctions ministérielles et obtient en plus les portefeuilles de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire.            Sa relative connaissance de la langue allemande est présentée comme un atout dans le cadre de négociations avec les dirigeants européens.

Il se prononce en mars 2016 contre le cumul des mandats; Ce qui ne l’empêchât pas de cumuler conseiller régional, député pendant 6 ans ; en outre, cette prise de position publique intervient deux mois après la fin de son cumul. De plus, il a voté en janvier 2014 contre la loi interdisant le cumul des fonctions exécutives locales avec le mandat de représentant au Parlement européen.

Controverse

Le 8 octobre 2013, Médiapart révèle que Pauline Le Maire, l’épouse de Bruno Le Maire, a été rémunérée aux frais de l’Assemblée en tant qu’assistante parlementaire à temps plein entre 2007 et 2013, une période entrecoupée d’une longue interruption pour congé maternité. L’enquête rappelle que Pauline Le Maire n’a jamais été décrite publiquement comme assistante parlementaire. L’enquête de Mediapart suggère que Pauline Le Maire jouissait durant cette période d’un emploi qualifiable, non pas fictif, mais de complaisance. L’absence de référence explicite à l’emploi de collaboratrice parlementaire de Pauline Le Maire de la part de son mari a donc été appréhendée par cette enquête comme un élément intriguant, créant de l’ambiguïté autour de l’emploi incriminé.

 

Il est certains que nos politiques ayant été ministres le la République, sont nommé avocats aux barreaux sans plus d'études de quelques années en Universités. Rien de plus étonnant que beaucoup de dossiers en cours sont allongés dans le temps ou le plus souvent classés sans suite, ou blanchis purement et simplement. 

 

Commenter cet article