Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

La loi Debré, elle même bafouée!

2 Novembre 2016, 17:08pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Lorsque les parents d'élèves de l'école libre paient encore les frais mensuels de scolarité. Amen, ou tu amènes!
Lorsque les parents d'élèves de l'école libre paient encore les frais mensuels de scolarité. Amen, ou tu amènes!

Lorsque les parents d'élèves de l'école libre paient encore les frais mensuels de scolarité. Amen, ou tu amènes!

 § (III)

C’est bien la Loi Debré qui a organisé le financement sur fonds publics d’un enseignement privé concurrentiel.                     * D’autres éléments de réponse sont inquiétants, par exemple l’affirmation que « l’enseignement privé participe à l’apprentissage des savoirs et des valeurs de la République dans les mêmes conditions que l’enseignement public. »             C’est oublier que face au recul du nombre de personnes déclarant avoir une religion, l’évêque Noguès déclarait en 2009 : « L’école catholique deviendra le premier et peut-être le seul lien de contact avec le christianisme ».

C’est oublier que la hiérarchie catholique, sur injonction vaticane, œuvre d’arrache pied au contrôle étroit du réseau d’enseignement privé qui devient « un service de l’église catholique » en 2008. En novembre 2012 est créé le « conseil épiscopal de l’enseignement catholique ». A une question de l’AEF en janvier 2013, l’évêque Bernard Podvin précisait :               « Un établissement catholique est à la fois un établissement d’enseignement et une institution de l’église. »                                                                                  Rappelons que cette évolution cléricale revendiquée n’a pu prospérer que sur l’ambivalence de la Loi Debré elle-même qui, dans la même phrase, reconnaît le « caractère propre » des établissements privés tout en leur demandant « le respect de la liberté de conscience. » (L.442.1 du Code de l’Éducation). 

Cette contradiction permet à la hiérarchie catholique de jouer sur les 2 tableaux : se réclamer d’une règle commune pour obtenir des financements publics et une reconnaissance officielle et s’abriter derrière le « caractère propre », on le voit, catholique en s’arrogeant au passage la représentativité de tout le privé, pour développer prosélytisme et utilisation de son réseau pour intervenir dans le débat public.  

"Contre le mariage pour tous" en compagnie de la droite et de ses extrêmes ou pour tenter d’échapper aux programmes officiels en développant par exemple une vision qui « réfère l’éducation affective, relationnelle, sexuelle à une vision chrétienne de l’anthropologie » "étude de la dimension sociale de l'homme"    (cité par E. Khaldi).                                                                                                                     

Coût 10 milliards d'euros par an. Pendant ce temps, nos étudiants paient de plus en plus cher leurs inscriptions en Facultés ou Universités.

Coût 10 milliards d'euros par an. Pendant ce temps, nos étudiants paient de plus en plus cher leurs inscriptions en Facultés ou Universités.

Lorsque les représentants, élus d'une République laïque ou ceux nommés pour la représenter, se retrouvent facilement dans les manifs intégristes ou encore comme à Valenciennes lors des processions religieuses.

Est-ce là, la représentation de la séparation de l'église et de l'Etat; Loi 1905 ?

 

Rien à voir avec la République laïque!

Rien à voir avec la République laïque!

Commenter cet article