Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

L'affaire Marie-Pierre DION » la conservatrice de la Médiathèque de Valenciennes est remerciée sans ménagement par un député-maire qui avait d'autres ambitions !

2 Juin 2017, 19:56pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Lorsque les déçus de la politique Macron, enfin, ceux qui n'ont pas été retenus dans son premier gouvernement, alors qu'ils avaient fait "allégeance", applique aujourd'hui et dans la foulée, les premières applications des lois passées par 49.3 de M. El-Komri. (pour voir l'image complète: 2 clics gauche sur la souris)
Lorsque les déçus de la politique Macron, enfin, ceux qui n'ont pas été retenus dans son premier gouvernement, alors qu'ils avaient fait "allégeance", applique aujourd'hui et dans la foulée, les premières applications des lois passées par 49.3 de M. El-Komri. (pour voir l'image complète: 2 clics gauche sur la souris)Lorsque les déçus de la politique Macron, enfin, ceux qui n'ont pas été retenus dans son premier gouvernement, alors qu'ils avaient fait "allégeance", applique aujourd'hui et dans la foulée, les premières applications des lois passées par 49.3 de M. El-Komri. (pour voir l'image complète: 2 clics gauche sur la souris)

Lorsque les déçus de la politique Macron, enfin, ceux qui n'ont pas été retenus dans son premier gouvernement, alors qu'ils avaient fait "allégeance", applique aujourd'hui et dans la foulée, les premières applications des lois passées par 49.3 de M. El-Komri. (pour voir l'image complète: 2 clics gauche sur la souris)

 

Réaction de Nathalie Lorette sur Marie-Pierre Dion

 

Nathalie Lorette, élue d’opposition au sein du Conseil municipal de Valenciennes, a permis les conditions légales d’une question orale au sein du dernier Conseil municipal de Valenciennes, ce mardi 30 mai 2017.

Nathalie Lorette a posé une question orale relative à la décision du maire de « remercier » la conservatrice de la Médiathèque, pour reprendre un terme bien impropre à la situation. Cette annonce a été un véritable choc et soulevé un profond émoi dans la ville.

Elle a précisé qu’elle ne souhaitait pas remettre de l’huile sur le feu suite aux articles parus et au courrier de soutien de l’Association des Directeurs et Directrices de Bibliothèques Municipales, qui soulignait que cette éviction, je cite : « avait été réalisée avec une rare inélégance et une incompréhensible violence ».

Nathalie Lorette a surtout insisté sur les inquiétudes suscitées par cette décision. En premier lieu la dimension humaine à l’égard de l’intéressée. Et également la crainte de perdre le financement par l’État de ce poste de conservateur du fait du label de bibliothèque classée et de référence numérique.


Le maire a répondu que le travail de la conservatrice n’était pas en cause mais qu’en qualité de haut fonctionnaire de l’État, (muté tous les cinq ans) elle avait fait son temps et qu’il souhaitait du changement avec une politique numérique et de lecture publique plus affirmée.

Explication peu satisfaisante car :

– la convention de sa mise à disposition a été renouvelée l’année dernière avec l’État. Pourquoi ce revirement soudain ?

– le projet culturel et scientifique de la conservatrice liée à la prochaine rénovation de la bibliothèque a été votée dans l’enthousiasme et à l’unanimité le 31 mars dernier. Ce projet manifeste une volonté de la conservatrice de s’adapter toujours plus aux nouveaux usages, y compris numériques et de faire de la médiathèque un véritable espace de vie en phase avec les évolutions de notre société et toujours plus tourné vers les publics dans leur diversité.

Mais dispose-t-elle des moyens nécessaires pour cette belle ambition de service public ?

Le maire trouve qu’il y a trop de personnel à la bibliothèque alors qu’une dizaine de postes n’ont jamais été remplacés !

Publié par Daniel Carlier le 1er juin 2017 (va-infos)

Après avoir léché les meetings du futur Président avec sa famille; il est bien difficile de rester sur le quai des promus au gouvernement en ne restant maire d'une ville de 40 000 habitants et président de l'agglo -Valenciennes Métropole ! Alors, on se fait remarque comme on peut....

Après avoir léché les meetings du futur Président avec sa famille; il est bien difficile de rester sur le quai des promus au gouvernement en ne restant maire d'une ville de 40 000 habitants et président de l'agglo -Valenciennes Métropole ! Alors, on se fait remarque comme on peut....

L’association des directeurs de bibliothèques des grandes villes de France soutient officiellement Marie Pierre Dion

Faxée ce mercredi 24 mai en soirée en mairie de Valenciennes, cette missive intervient avec une volonté marquée de cette association nationale de prendre position en faveur de Marie-PierreDion ; et ceci avant même le résultat de la future enquête diligentée par l’inspection des Bibliothèques de France sous l’égide du Ministère de la Culture, pas habituelle comme démarche… ! L’administration de l’Etat qui sort de ses gonds, c’est peu fréquent compte tenu d’une certaine réserve inhérente à la fonction… www.adbgv.asso.fr !

Dialoguer, respecter, écouter, toute la finesse déployée par le nouveau Président de la République à l’international, voire au niveau national en raccompagnant le leader de la CGT sur le perron de l’Elysée, jamais fait sous la Vème République… Non à Valenciennes, c’est un coup de téléphone comme solde de tout compte (moral) après 32 ans de service… ! ö surprise, un corps d’Etat, culturel en l’occurrence, ce sont des hommes et des femmes qui méritent un certain respect comme tout citoyen d’ailleurs !

On peut relever quelques phrases très cinglantes dans cette lettre ouverte (ci-dessous)

« D’une rare inélégance et d’une incompréhensible violence «  … «  la bibliothèque numérique accessible par tous, de chez soi, a été un des dossiers les plus importants de Marie-Pierre Dion « … « vous déstabilisez par une décision abrupte et incongrue, toute une profession dévouée au service public« .

La différence entre deux situations d’une atteinte à la politique du patrimoine sur la ville de Valenciennes, elle est simple. Les briques du Mont de Piété ne parlent pas !!!Après avoir léché les 

Commenter cet article