Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Quand l'UE "s'écrase" devant les dictateurs qui gouvernent certains pays de l'union ou ceux qui veulent y adhérer.

12 Août 2017, 11:32am

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

les approches de R-T Erdogan avec l'UE,  Junker et les autres !
les approches de R-T Erdogan avec l'UE,  Junker et les autres !

les approches de R-T Erdogan avec l'UE, Junker et les autres !

Le régime d’Erdogan ne cesse de radier, emprisonner tous ceux qui sont supposés être « contestataires » au régime et supposés par ce dernier d’être des « parias » à gauche de l’échiquier politique en Turquie.

 

Alors que l’armée avait programmé un coup d’Etat manqué en 2016, faisant près de 300 morts et 1500 blessés, 104 putschistes abattus, 2800 militaires arrêtés.

 

Sous ce prétexte, il a libéré les prisonniers de droit commun, assassins et autres afin de faire de la place dans les geôles de ses 81 provinces, afin d’y enfermer des démocrates, sans autre procès.

 

Le limogeage qui touche tous les secteurs de la société turques a envoyé derrière les barreaux quelque 20 355 personnes.    

En outre, 4 262 entreprises et institutions ont été saisies, soupçonnées d'avoir des liens avec l'ex-imam F. Gülen, prédicateur musulman réfugié en Pennsylvanie depuis 1999.

 

Toute la classe turque : des Procureurs de la République, 2 745 juges, 1 juge de la cour constitutionnelle placé en détention, les employés, enseignants du primaire, secondaire et universitaires, ainsi que tous les médias, soupçonnés de défendre la démocratie et les Droits de l’homme.

 

La fermeture des journaux, des chaînes de radios et télévisions est monnaie courante chez « Erdogan » ainsi que les arrestations et emprisonnements des dirigeants ou des reporters étrangers qui sont soupçonnés d’être des espions servant la cause démocratique ou de défense du peuple kurde.  

 

Erdogan a encore le culot et fait toujours aujourd’hui le « forcing » pour faire intégrer la Turquie dans l’Union européenne.  Cette UE qui n’est plus à cela prêt pour raccrocher ce genre de pays dirigés par des despotes, nationalistes, racistes, anti-migrants et proches du néonazisme.

 

Voir « nos amis italiens » comme les a dénommé notre ministre de l’Economie Monsieur Bruno Lemaire, ceux-là même dont le Parlement vient d’approuver l’envoi de 6 navires de guerre pour faire barrage aux réfugiés en Méditerranée et venir ainsi en aide au bateau pirate affrété par les identitaires italiens et grecques, afin d’arrêter, voir couler les coquilles de noix contenant 50 ou 100 hommes, femmes et enfants au large de Tripoli.

 

C’est là aussi la forteresse de « l’Europe humanitaire ! »

 

Mais ce n’est pas fini ; le combat des enseignants turcs Semih Ozakçq et Nuriye Gûlmen, emprisonnés par Erdogan pour avoir osé protester contre leur radiation de l’Education nationale, est devenu emblématique de la résistance du peuple turc contre les purges dirigées par Erdogan lui-même.

Problème ayant été porté devant les juges de la Cour européenne des Droits de l’homme et du citoyen; pour toute réponse, ces juges « humanitaires et défenseurs des Droits de l’homme », et afin de ne pas déplaire au despote, ont rejeté leur demande d’intervenir en faveur de leur libération, leur suggérant même de « cesser leur grève de la faim »

Un régime qui veut intégrer l'UE !!!Un régime qui veut intégrer l'UE !!!

Un régime qui veut intégrer l'UE !!!

Voilà l'Europe dans laquelle nous sommes aujourd'hui pieds et mains liés, face à des incompétents, présidents à tout va, commissaires, qui dirigent Bruxelles et qui sont trop bien payés pour le service rendu aux peuples de l'UE.

Des gens désignés par les Etats membres, mais qui ne sont élus par PERSONNE. 

Commenter cet article