Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Lorsque M. CASTANER demandait au médias d'être "gentil" avec La ministre du Travail Pénicaud ....

8 Septembre 2017, 19:45pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Ne l'enfoncer pas plus, les casseroles sont lourdes.  Ne l'enfoncer pas plus, les casseroles sont lourdes.

Ne l'enfoncer pas plus, les casseroles sont lourdes.

Lorsque Christophe Castaner porte parole du gouvernement s’est autorisé  le 28 juin dernier de « demander à la presse » de ne pas chercher à affaiblir « la ministre du Travail » visée par une enquête judiciaire « car nous sommes dans un moment important de la réforme du Travail » 

Pour cela, elle « mérite tout mon soutien » a-t-il précisé !

Un argument surprenant qui n'avait pas été mis en avant pour François Bayrou, lui aussi en charge d'une loi importante sur la moralisation de la vie publique et contraint de démissionner après l'ouverture d'une enquête sur les assistants européens du Modem.

Muriel Pénicaud, qui va devoir défendre le projet de loi d’habitation à réformer le droit du travail par ordonnances, est citée dans une enquête pour violation présumée des règles de mise en concurrence en marge d'un déplacement d'Emmanuel Macron à Las Vegas lorsqu'il était ministre de l'Economie.

Muriel Pénicaud, qui était directrice générale de « Business France » à l'époque, avait reconnu la responsabilité de son organisme tout en assurant avoir pris des mesures immédiates pour que ce type d'incident ne se reproduise pas. Selon Le Canard enchaîné, le coût de l'opération réalisée par Havas pour Business France, sans appel d'offres, aurait été de 381.759 euros, dont 100.000 euros pour frais d'hôtel. Dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte notamment pour favoritisme, les sièges de Business France et d'Havas ont été perquisitionnés le 20 juin.

Sans parler ici des 1,3 millions d'euros, récupérés sur les "stock option Danone" après avoir fait licencier 900 employés français du groupe, en sa "qualité de DRH"

Aujourd’hui :

Pénicaud: et la plus belle plus value des médias.

Malgré ses casseroles, la nouvelle ministre du Travail est choyée par une bonne partie des médias. Après les brassées de fleurs lancées sur France 2 dans son reportage du 27 août dernier (HD n° 574)  c’est au tour du « Parisien » de lui dérouler le tapis rouge. Muriel Pénicaud est interrogée en  « Une » du quotidien (3 septembre) par des lecteurs soigneusement triés sur le volet : sur les six heureux élus, on compte trois chefs d’entreprise et une avocate patronale ! Avec tout de même une déléguée CGT par soucis de « pluralisme »…

Peu bousculée par ses intervieweurs, la ministre peut dérouler sa « Com » à loisir, vanter les mérites d’une réforme du travail « juste et équilibrée » et glisser au passage le nom de ses personnalités politiques favorites (Simone Veil et Nelson Mandela)

A la question « Reculerez-vous s’il y a beaucoup de monde dans la rue ? La ministre répond « Non, le président de la République a été élu avec un mandat clair à ce sujet »

Ce n’est pas parce que qu’un programme a rassemblé 24 % des votants au premier tour (sur les 75,22% des inscrits) déduction faite des abstentionnistes, des bulletins nuls et blancs, (sans compter les non inscrits) qu’il est forcement accepté par tout le monde.     

il est préférable de promener Mirza que de se déplacer pour voir et aider les sinistrés de l'ouragan Irma!
il est préférable de promener Mirza que de se déplacer pour voir et aider les sinistrés de l'ouragan Irma!

il est préférable de promener Mirza que de se déplacer pour voir et aider les sinistrés de l'ouragan Irma!

Pendant ce temps, Monsieur Macron continu d’étaler la politique française au Parthénon en Grèce (ou le temps est plus supportable que dans les Antilles françaises des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy) tout comme il le fit en Roumanie, Bulgarie ou ailleurs !!!                  Apprend-t-il dans ces pays la façon de mettre le peuple à genoux en par ses ordonnances en nous racontant « C’est la faute à Bruxelles ! »

Dans son discours d'Athènes, il ne cédera pas non plus aux "fainéants" aux "cyniques" ni aux "extrêmes".

Voilà le président de tous les Français !   

 

                       

Nos chers neuneus français se laisseront-il tondre comme des moutons???

Nos chers neuneus français se laisseront-il tondre comme des moutons???

Commenter cet article