Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Macron en Corrèze : Il veut gouverner ses "sujets" avec des paroles de charretier !

5 Octobre 2017, 15:39pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

GM&S - Macron et la Casta-gne... GM&S - Macron et la Casta-gne...
GM&S - Macron et la Casta-gne...

GM&S - Macron et la Casta-gne...

La République En M - - -E

 

 

Nos dirigeants ont toujours eu « tout bon » : rien ne les arrêtent pour faire le bien chez les plus fortunés de l’État.

 

L'abolition des privilèges est loin de nous  !

 

Celui qui fait passer son mépris envers ses « sujets » pour de la « franchise »

 

Aujourd'hui, ces personnages « assument » ! Ils assument les insultes d'un élu à minima qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter,

 

* Les ouvrières des abattoirs « Gad » en Bretagne sont des illettrées

* Ceux des bassins miniers, sont portés sur l’alcoolisme, le tabagismes ce qui entraîne les échecs scolaires.

* Ou encore les gens qu'il croise dans les gares ; il y a ceux qui « réussissent et ceux qui ne sont Rien »

* Il faut savoir que pour lui, la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler !

 

Pour beaucoup de ces propos, certains ont été proclamés dans les pays étrangers, pour mettre plus bas encore ses « sujets ».

Ces fainéants, la seule excuse sur ce sujet de l'insulte de « fainéants » étant après coup de dire que cela concernait les dirigeants d'avant son arrivée,

 

Son « altesse » oubli par là qu'il en avait fait partie à l’Élysée ou encore au ministère à Bercy, Sans compter les « conseils » qu'il a pu donner à son ami Sarkozy pendant son règne !

 

Aujourd'hui le roi proclamé, insulte les salariés de GM&S, ceux privés de leur travail suite à la reprise de 120 employés sur plus de 270, leur indiquant » qu'au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux de chercher du travail »

 

Pour cette personne, ce mot est « familier » ont indiquer ses proches,

 

Il faut croire qu'il a eu l'occasion de côtoyer les « petites femmes » sur le trottoir et leurs souteneurs.

 

Mais il « ne savait pas qu'il était filmé et, par conséquent, son registre de langage relevait du privé » a indiqué jeudi à l'AFP son porte-parole Bruno Roger-Petit. 

 

Comme tout enfant né avec une cuillère d'argent dans la bouche, il a certainement souvent entendu ces propos dans les écoles bordéliques qu'il a fréquenté, après avoir quitté les jupes de maman pour retrouver les jupons de mamie...

 

« Est-ce qu'il n'y a pas de nombreux Français qui pensent cela? » s'est interrogé le porte-parole du gouvernement Christophe Casta Niet, (transfuge du PS) en défendant un président qui "assume" de "nommer les choses".

Le vrai "bordel" ce sont vos ordonnances que vous et votre République En M ---- mettez en place dans notre Pays !

 

Commenter cet article