Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Comme un miracle sur la France, il n'a suffit de 5 cm de neige dans la région d’île de France pour faire la "Une" des médias et oublier tout le reste, y compris les inondations dans la Marne la région parisienne et l'Eure

10 Février 2018, 16:28pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Y compris l'affaire N. Hulot qui a totalement occulté l'histoire Darmanin ! vraiment "de grands miracles neigeux"  JOLI SYSTÈME POUR DÉTOURNER L'ATTENTION DES FRANÇAIS SUR LES VACHERIES GOUVERNEMENTALE  !
Y compris l'affaire N. Hulot qui a totalement occulté l'histoire Darmanin ! vraiment "de grands miracles neigeux"  JOLI SYSTÈME POUR DÉTOURNER L'ATTENTION DES FRANÇAIS SUR LES VACHERIES GOUVERNEMENTALE  !

Y compris l'affaire N. Hulot qui a totalement occulté l'histoire Darmanin ! vraiment "de grands miracles neigeux" JOLI SYSTÈME POUR DÉTOURNER L'ATTENTION DES FRANÇAIS SUR LES VACHERIES GOUVERNEMENTALE !

Episode neigeux

 

L’Île de France paralysée par la neige. Cet épisode météorologique aura fait la une des médias, faisant passer au second plan voir ignorant, de nombreuses autres informations du territoire. Par exemple de département de Seine-Saint-Denis organisait,le mercredi 7 février une journée blanche. Rien à voir avec la neige, il s'agissait de fermer les services administratifs pour protester contre la réforme qui prévoit la suppression des départements de la petite couronne parisienne.

Beaucoup plus au sud de la France, dans le Lot-et-Garonne, on parlait de journée noire ! 

La crise paysanne avait mené les agriculteurs à exprimer leur colère en bloquant les routes.

2000 personnes coincées dans leur voiture dans la nuit de mardi à mercredi, sur la Nationale 118 (dans l'ouest parisien) voilà qui est effectivement une information. 600 passagers bloqués dans les aéroports parisien, ce n'est pas rien. 12 centimètres de neige qui suffissent à paralyser la capitale, voilà qui mérite d’être relevé et commenté. Nul doute que la neige qui était attendue dans notre région, ce week-end provoquera les mêmes « Unes » avec les mêmes questions et des témoignages analogues.

Marronniers

La météo donne ainsi matière à des rendez-vous qui prennent parfois forme de marronniers (ces informations qui son resservies chaque année lors des grandes dates du calendrier)

Et puis, il y a ces « petites informations »qui ne passent pas forcement par les médias mais qui sont diffusées soit par le « Net » soit par le biais de sondages spécifiques. Ainsi de cette étude de bureau privé « Qapa » qui s'est posé cette drôle de question : « Comment réagissent les ils sont virés ? » Voilà ce que conclut ce bureau : « Tout le monde s'entend à dire que le licenciement est un sujet tabou en France. Nous voulions être certains que cela était effectivement le cas et si les choses n'avaient pas évoluées depuis plusieurs années. Il semblent effectivement que, si avec une ouverture et une communication plus facile même si certains points de blocage persistent encore ! »

Kesako ?

D'abord, lorsqu'ils sont virés la grande majorité des Français n'hésite pas à en parler dans leur entourage professionnel. 87 % avouent prendre mal leur licenciement ! Seuls 15 % « restent pros jusqu'au moment où ils quittent l'entreprise » Autrement dit, les autres ne cachent pas leur grogne, voire se montre irascible mais continuent à travailler !

Le sondages sont formidables. Grâce à celui-ci au moins, on sait que les récentes lois travail peuvent s’appliquer sans vergogne. De toutes façon, nous sommes prévenus que contents, pas contents, nous pouvons nous faire jeter sans souci.

Commenter cet article