Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Le billet de Robert.

15 Juin 2018, 20:06pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Le Social bafoué par Macron et ses sbires !

Le Social bafoué par Macron et ses sbires !

MIROIR, MON BEAU MIROIR

 

Un lapsus et des excuses, pour une journaliste de Fox News. La pauvre a fauté, confondant un dictateur avec un autre. La rencontre entre les dirigeants des Etats-Unis et de la Corée du Nord, tant attendue, est une telle surprise pour tous. Quand Donald Trump s'en prend à ses alliés historiques ou à ses voisins canadiens, il ne faut plus s'étonner qu'il se réconcilie avec les Nord-Coréens qu'il honnit depuis si longtemps.

 

Avons-nous écarté les risques de conflit ?

 

La paix, même armée, semble plus proche paradoxalement alors que le Président Trump menace ses anciens amis de guerre de taxes commerciales.

 

La communication politique est bien suffisamment abîmée pour ne pas voir l'effet de miroir. Pareil, mais sur un plan différent, quand la présidence de la République laisse filtrer des images inhabituelles.

Une grosse surprise en France ?

 

Une vidéo éloquente pour l'Élysée montrant Emmanuel Macron parlant de fric, de pognon. Pas dans ses habitudes, pour ce fils de famille toujours bien attaché à présenter sous le meilleur jour ses pires idées.

 

Ici, sa stratégie de communication a fonctionné. Personne ne lui reprochera d'être habile, il a tous pouvoirs pour s'entourer des meilleurs conseillers. Difficile quand même de ne pas croire que les fées qui se sont penchées sur son berceau ne lui ont jamais expliqué que lui faisait partie de la caste des privilégiés, de naissance, par hasard et pas par choix.

 

Comme tout un chacun sur cette terre. Et pour ceux dont les moyens de survie, non les privilèges, dépendent de la solidarité collective, le moindre centime n'est pas de trop.

 

Etudiant. le jeune Emmanuel a connu des fins de mois difficiles, confiait-il.

 

Pensez, il n'avait que mille euros par mois. Peu d'étudiants ont cette somme à disposition, nombre de familles se contentent de moins tous les mois. Mais quand même, le vernis bourgeois tremble un peu, comme une gélatine sous la lampe. Sorti du cadre, le tableau s'obscurcit à la manière de Dorian Gray.

 

Il parait que le côté social, pour l'instant obscur, va bientôt transparaître. Avant les prochaines élections assurément.

 

Qu'il croie pas faire des cadeaux au peuple.

 

Les citoyens vont réagir et vite reprendre ce qui leur revient de droit.

 

Les privilèges réveillent toujours des passions néfastes pour l'ancien régime.

 

Commenter cet article