Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

FAIRE TOMBER PERRUQUES ET POSTICHES

1 Février 2020, 10:01am

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

H.D du 31 janvier 2020

H.D du 31 janvier 2020

Par Franck Jakubek le 31 janv 2020

La mode est à l’invective, à la rugosité. Courtois, vous passez pour faible. Ferme, vous êtes agressif ou insensible. Pensez-donc, tous ces « gens  » qui osent interpeller leurs députés, sans façon, avec leur colère... et leurs incompréhensions !

Si le député appartient à LaRem, il est particulièrement sollicité en ce moment.

 

Depuis deux mois que dure le mouvement contre la réforme des retraites, les voilà engagés dans la discussion à l’Assemblée sur le projet de loi.

En plus, le Conseil d’État, qui pour l’occasion en donne plutôt de bons, des conseils, rajoute du trouble dans les pensées. C’était si simple. Avant. Déjà que le nouveau « Monsieur Retraites » du gouvernement doit faire montre de pédagogie active pour faire passer les lacunes de l’étude d’impact du projet de réforme des retraites...

 

Le brouillard s’épaissit pour le commun des mortels concernant l’entêtement mortifère du gouvernement. Plus le projet avance, moins il est cohérent. Voilà une idée universelle qui se révèle de plus en plus ciblée, orientée, et surtout plutôt mal ficelée pour un paquet qui doit pourtant guider les générations à venir.


Le mouvement ne faiblit pas. Il s’organise autrement. De nouvelles professions rejoignent les cortèges.

Les retraites aux flambeaux se multiplient, malgré les interdictions. Les mères de famille nous confient leurs craintes d’emmener leurs enfants en manif’ vu les images de brutalités policières défilant en boucle sur les chaînes d’information en continu, même quand les manifestations se sont bien passées.

 

Le ras-le-bol est là. Personne, à part ceux qui projettent de s’enrichir grâce au système, ne veut de cette réforme.

Même Les Républicains, pourtant avides de faire tomber, eux aussi, les conquêtes sociales, demandent au gouvernement de revoir sa copie.

Les artisans et les commerçants ne savent plus vers quel saint se tourner pour que leur chiffre d’affaire remonte.


Les retenues pour faits de grève dans les paies des salariés engagés ne vont pas arranger les affaires des temples de la consommation.

 

Le 15 mars au soir, LaRem (La Retraite En Moins) comptera comme elle pourra les résultats. Les mairies sont le premier palier d’une grande reconquête nationale pour la gauche. Une première étape avant d’autres échéances.


Les femmes et les hommes sérieux de ce pays sont en train de rassembler, contre vents et marées, les bonnes idées pour couper court aux attaques anti-républicaines, d’En marche au Rassemblement national.

Manu, ça va décoiffer !

 

Commenter cet article