Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

​​​​​​​Le président doit parler ce soir, non demain. Le président parlera. Il a parlé... ET APRÈS ? Lors de sa campagne présidentielle, il avait promis que plus personne ne serait dans la rue. Il a réussi !

10 Avril 2020, 12:36pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Beaucoup de « parlotes », de « promesses » , sur des médias à leurs bottes. le 12 mars, le 13 avril  Et après qu'est-ce qu'ils changeront pour la santé des Français ??
Beaucoup de « parlotes », de « promesses » , sur des médias à leurs bottes. le 12 mars, le 13 avril  Et après qu'est-ce qu'ils changeront pour la santé des Français ?? Beaucoup de « parlotes », de « promesses » , sur des médias à leurs bottes. le 12 mars, le 13 avril  Et après qu'est-ce qu'ils changeront pour la santé des Français ??

Beaucoup de « parlotes », de « promesses » , sur des médias à leurs bottes. le 12 mars, le 13 avril Et après qu'est-ce qu'ils changeront pour la santé des Français ??

D’IRRESPONSABLES GESTIONNAIRES PERDUS
 
 LA TÊTE DE L’ÉTAT

De Franck Jakubek  Liberté Hebdo.

Les annonces se succèdent comme un mauvais feuilleton. Le caractère solennel du message s’estompe dans les bavardages incessants de son intenable cour.

Entre communication tronquée et vraie propagande, il est patent que le décalage de sortie de confinement pré-annoncé après l’annonce d’un dé-confinement par paliers laisserait de marbre Pierre Dac.


Tant qu’ils sont occupés à veiller, à sauver bénéfices et équilibres financiers, ils ne voient plus les contraintes humaines. Un gouvernement de comptables et de chargés de ressources humaines qui donne l’impression de naviguer à vue pendant que sous nos yeux se déroule la plus grande crise sanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale.

Nous pensons aux ami(e)s perdu(e)s, aux familles endeuillées, aux angoisses des malades, à la pression sur le dos des médecins et des soignants ...


Et nous déplorons le triste spectacle de la guerre commerciale des masques. Un gouvernement dont les crocs ne servent qu’à déchirer les chairs des manifestants mais qui file, doux comme un agneau, face au patronat.

 

Tous les médecins sont unanimes. Masques, tests et respirateurs sont les moyens vitaux qui font défaut. Les promesses ne guérissent pas, n’arment aucun bras.


La Chine se bat depuis janvier contre le coronavirus, avec une discipline de fer mais des résultats, quand nos pauvres pandores n’ont même pas de masques pour coller un PV à un demandeur d’emploi ayant mal rempli son autorisation dérogatoire de sortie.

Ne sortez pas ! Répétons-le à tous et en premier à ceux qu’on aime.

Mais exigeons aussi que le gouvernement réquisitionne, mobilise, fasse fabriquer masques, tests et respirateurs qui font tant défaut pour permettre à tous d’être soignés, le cas échéant, dans les meilleures conditions. En lieu de ça, la bande à Macron joue à la roulette russe avec nos vies.


L’après sera différent si nous nous battons encore plus pour qu’il se prépare maintenant. Ne soyons plus jamais pris au dépourvu à cause de l’avidité de nos gouvernants. L’humain et la planète sont des biens trop précieux pour être confiés à des gestionnaires. Ne l’oublions plus.

 

Commenter cet article