Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française

10 Août 2020, 18:01pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Les dix milliardaires qui contrôlent les médias en France et dont certains de leurs « journalistes » en oublient leur métier d'information, jusqu'à en mettre la « Charte de Munich de côté » (Respecter la vérité, quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même). Mais, dans le seul esprit de ne pas déplaire à ces derniers et leurs amis outre-atlantique, ils vont jusqu'à faire l'impasse sur les dénonciations des différents génocides en cours, sous l’œil bienveillant de leurs mentors, des USA et des multinationalesLes dix milliardaires qui contrôlent les médias en France et dont certains de leurs « journalistes » en oublient leur métier d'information, jusqu'à en mettre la « Charte de Munich de côté » (Respecter la vérité, quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même). Mais, dans le seul esprit de ne pas déplaire à ces derniers et leurs amis outre-atlantique, ils vont jusqu'à faire l'impasse sur les dénonciations des différents génocides en cours, sous l’œil bienveillant de leurs mentors, des USA et des multinationales
Les dix milliardaires qui contrôlent les médias en France et dont certains de leurs « journalistes » en oublient leur métier d'information, jusqu'à en mettre la « Charte de Munich de côté » (Respecter la vérité, quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même). Mais, dans le seul esprit de ne pas déplaire à ces derniers et leurs amis outre-atlantique, ils vont jusqu'à faire l'impasse sur les dénonciations des différents génocides en cours, sous l’œil bienveillant de leurs mentors, des USA et des multinationales

Les dix milliardaires qui contrôlent les médias en France et dont certains de leurs « journalistes » en oublient leur métier d'information, jusqu'à en mettre la « Charte de Munich de côté » (Respecter la vérité, quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même). Mais, dans le seul esprit de ne pas déplaire à ces derniers et leurs amis outre-atlantique, ils vont jusqu'à faire l'impasse sur les dénonciations des différents génocides en cours, sous l’œil bienveillant de leurs mentors, des USA et des multinationales

Ces grands magnats de la presse française qui nous « informent »

Pourquoi se masser dans un secteur souvent déficitaire ? C’est un jeu d’influence qui se joue ici à coup de gros sous. Beaucoup de sondages, un zeste de censure, saupoudrez tout ça de quelques grains de corruption et d’une propagande structurelle et diffuse et vous avez la recette d’une influence réussie.

Tant pis pour notre démocratie, notre droit à l’indépendance de la presse et à une information libre, que pèse l’intérêt général quand des milliards sont en jeu ?

Il est vrai qu'aujourd'hui en macronerie, l'esprit de la « Charte de Munich » n'a plus grande valeur si certains tiennent garder leur place  ou monter en grade dans ces boîtes à mensonges !

La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !
La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !
La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !

La paix du monde en danger ! Trump - Erdogan - Netanyahu - Sissi - Bolsonaro - Kim Jong-Un - Guaido. Et combien d'autres, sans compter L'ONU et l'UE totalement amorphes sur les solutions à trouver !

L'américain Trump, ce fou « va-t-en guerre », cherche depuis son installation à la maison Blanche, à mettre à feu et à sang le monde pour récupérer des ressources naturelles dont les USA ne disposent pas et se trouvent ainsi dans l'obligation de les importer !

Il est à remarquer que les « journaleux » à la botte des gouvernements ultra-libéraux de droite ou d’extrême droite, de tous pays, y compris la France, oublient facilement de relever les massacres dans des pays dont les gouvernants sont élus démocratiquement, mais» trop » à gauche pour la bande à Trump ou de celles de ses prédécesseurs. (voir la campagne anti-chinoise lancée par Trump et ses pions sur l'extinction mise en œuvre du peuple Ouïgours dans le Nord-Ouest de la Chine) « article de Maxime Vivas du 07 août sur ce blog »

Ces « journaux qui ne chicanent » jamais sur l'extermination des peuples indigènes ou autochtones par les armées gouvernementales, dont les pays occidentaux sont toujours les grands fournisseurs d'armes afin de mieux piller les biens et ressources naturelles, des terres dont ils « soutiennent » les  gouvernements dictatoriaux qu'ils ont mis en place eux-mêmes !

 

* Aucun d'eux, dirigés par les milliardaires de la planète ne parlent du sort des autochtones d'Australie, des Nord-Amérindiens cantonnés dans des « réserves » aux USA dont les multinationales et le gouvernement n'ont aucun sens humain pour les déloger de leurs terres manu-militari afin d'installer des gazoduc, mines pour gaz de schistes ou chantiers de forages pétroliers etc.


Rappelons-nous quelques dates

* 1967 - La dictature des colonels grecs, qui dura 7 années, de tortures, de tueries et d'emprisonnements était soutenu par les USA en pleine guerre froide avec l'URSS …


* 1967 - Depuis le partage de la Palestine voté par l'ONU le 29 novembre 1947 et la déclaration d'indépendance de l’État d’Israël qui eut lieu le 14 mai 1948, dernier jour du mandat britannique sur la Palestine. C'est l'annonce officielle de la naissance d'un État juif en terres palestiniennes.

Aujourd'hui, de nombreux territoires palestiniens sont occupés suite à la guerre éclair « lancée préventivement avec l'appui US par Israël » en juin 1967 est toujours soutenu et armé par les USA. Les résultats de cette guerre, épisode du conflit israélo-arabe, continuent d'influencer la géopolitique de la région. Si Israël s'est depuis retiré de la plus grande partie des territoires occupés, le Sinaï et la bande de Gaza, d'autres, ont été annexés : 

* Jérusalem-Est reconnu comme capitale israélienne par Trump et d'autres régimes proches de cette dictature, ainsi que le plateau du Golan et une partie de la Cisjordanie toujours occupée.

Deux actes non reconnus par la communauté internationale, à l'exception de ceux cités plus haut.

Netanyahou en ce début du XXIème siècle continue l'annexion de territoires palestiniens et enferme sans autre procès, tous les intellectuels palestiniens qui revendiquent le droit du sol de leurs ancêtres. L’exemple de l'arrestation de l'avocat Franco-Palestinien Salah Hamouri en est une illustration flagrante, sans aucune intervention de l'Etat français,  ( qui ne laisse jamais un de ses ressortissants sans intervenir « diplomatiquement... »)                    Mais cela, sans compter les enfants et jeunes palestiniens tués par l'armée Tsahal, qui riposte aux jets de cailloux des jeunes par des tirs d'armes lourdes (Made in US)..
Cela rappelle l'histoire des prussiens de Bismarck au XIXème siècle et de l'annexion de l'Alsace et la Lorraine après la guerre de 1870 !


* 1973 Le coup d'État de Pinochet au Chili, lourdement appuyé par la CIA de Nixon qui s'est conclu par le meurtre du président Salvador Allende en 1973, suivi d'un nombre indéfini d'assassinats et de disparus, d'enfants volés, etc. pendant toute cette dictature.


* 1984 - Les Kurdes, un peuple qui vit sur un territoire d'environ 520 000 Km², mais dispersé entre quatre pays voisins : la Turquie au Nord, la Syrie à l'Ouest, l'Irak au Sud et l'Iran à l'Est. Cette population est estimée aujourd'hui à plus de 35 millions d’habitants. Mais non reconnu par l'Union Européenne les USA et beaucoup d'autres pays occidentaux trop proches de la politique américaine de Trump et de ses prédécesseurs. Le conflit au Kurdistan turc à lieu depuis 1984.

La question des kurdes est née principalement à la fin de la Première Guerre mondiale... En 2004, dès l'arrivée d'Erdogan « aux affaires », l'armée de l'air turque bombarde les bases du PKK ( Parti des Travailleurs du Kurdistan ) (classée organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union européenne)en Irak. Les Turcs d'Erdogan poursuivent et massacrent le peuple Kurde dans toute la région . Ce régime dictatorial est armé par les USA et l'OTAN dont cette dernière fait partie.

Malgré l'engagement en première ligne du peuple Kurde et du PKK dans le combat contre les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie, Erdogan continue de poursuivre et de massacrer ce peuple en dehors de ses frontières, avec une totale impunité de la part des pays occidentaux « complices ».

Ankara et la Turquie d'Erdogan pensent-ils renouveler le génocide du peuple kurde comme leurs ancêtres l'ont exécuté  il y a plus d'un siècle envers le peuple arménien ? Génocide qui n'a toujours pas été dénoncé par l'ensemble de la communauté internationale !

 

* 2019 - Depuis le 1er janvier 2019, c'est le régime d'un autre dictateur le brésilien Bolsonaro, appuyé par Trump et ses comparses, qui dès sa mise en place a commandé la destruction de la forêt amazonienne,en dépit de toutes conventions internationales concernant la faune et la flore;mais aussi en dépit de la survie des peuples autochtones du Brésil vivant dans cette forêt 'poumon de la planète) il chasse les peuples autochtones , tribus semi-nomades dont l'économie se basait sur la chasse, la pêche, la cueillette et l'agriculture de subsistance.

Ces populations indigènes ne représentent plus que 100 000 à 400 000 âmes suivant le calcul du gouvernement Bolsonaro.

 

Alors que leur population représentait selon diverses estimations entre 5 - 15 millions d'habitants précolombiens avant l'arrivée des colons européens dans les année 1500.

Les manifestations contre la déforestation de la forêt amazonienne suscitent aujourd'hui des troubles dans la société brésilienne et, après les récentes déclarations du député, « le propre fils du dictateur », qui a évoqué l'éventualité de restaurer un régime répressif si la gauche se radicalise, avant de faire machine arrière en estimant avoir été mal compris…

Ils seraient (père et fils), toujours avec la bénédiction de Trump, à en revenir à la dictature militaire du « maréchal » Castelo Branco (1964-1985) mis en place en ce temps sous la présidence américaine du « démocrate » Lyndon Johnson successeur de John Kennedy assassiné un an plus tôt à Dallas

 

* 2020 - Le cas du Venezuela pays gorgé de pétrole et autres, le soutien sans faille et reconnu par Trump ! du dictateur qui s'est auto-proclamé  « président » Juan Guaido et qui essaye de mettre à feu et a sang un pays qui pourrait , avec ses richesses que contient son sol,  vivre de ses propres ressources !>

Mais voilà, le 3 mai 2020, Maduro en place, dénonce « une tentative d'incursion armée » L'opération « Gédéon », qui a démarré dimanche 3 mai au petit matin sur les côtes du Venezuela, a tourné court. Huit personnes ont été tuées, une douzaine d'autres ont été arrêtées, dont deux ressortissants américains.
C’est le bilan fourni par les autorités vénézuéliennes qui dénoncent une tentative d’incursion armée » menée par « un groupe de mercenaires en provenance de Colombie » et à la solde des Américains.  « Les autorités ont annoncé l'arrestation de deux Américains « parmi un groupe de mercenaires » et accusent l’opposant Juan Guaido.


Cela rappelle étrangement le débarquement de « la baie des cochons » tentative d'invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenant l'ancien sergent sténographe et dictateur de Cuba, « un certain Batista », qui assassina 20 000 Cubains en 7 ans. Le 1er janvier 1959, le dictateur annonce sa démission et son départ pour la République dominicaine, puis,  pour l'Espagne fasciste de Franco jusqu'à sa mort en 1973, en milliardaire paisible (avec l'argent du peuple cubain)

Alors que le Président Obama avait ouvert de nouvelles discussions afin de rétablir de nouvelles relations entre les deux pays et annulé le blocus de l'Île, Trump dès son arrivée à la Maison Blanche a tout annulé.

Voilà le danger américain pour la planète entière et, ces exemples ne sont qu'un échantillon de la main mise américaine sur le monde et ne sont en aucun cas exhaustifs.

 

Commenter cet article