Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

ÉNERGIES PROPRES

9 Octobre 2020, 22:05pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Si toutefois le gouvernement pensait un jour « Ecologie !!! », avec une production en plus « Française »...  Est-ce trop leur demander ?
Si toutefois le gouvernement pensait un jour « Ecologie !!! », avec une production en plus « Française »...  Est-ce trop leur demander ?

Si toutefois le gouvernement pensait un jour « Ecologie !!! », avec une production en plus « Française »... Est-ce trop leur demander ?

ALAIN BRUNEEL EN SELLE POUR L’HYDROGÈNE

 

Samedi 3 octobre, le député du Nord Alain Bruneel a enfourché un vélo à hydrogène pour mettre en avant une « réponse concrète pour une mobilité durable face à la crise climatique ».

Accompagné des élus de Douaisis agglo, dont son président Christian Poiret, du président du Syndicat mixte des transports du Douaisis (SMTD) Claude Hégo, et des acteurs de la région mobilisés pour le développement de l’hydrogène, il a réalisé un parcours d’une heure avec « les premiers et les seuls vélos à hydrogène industrialisés au monde », construits par la société Pragma Industries à Biarritz.

Le peloton a pris la route à 10 h depuis la permanence d’Alain Bruneel pour une promenade dans les alentours de Douai qui les a menés jusqu’à Gayant-expo.
Cette mobilisation originale avait pour but de prouver l’efficacité des énergies renouvelables pour le développement des mobilités douces.

Les élus réclament notamment l’aide de l’État pour l’implantation d’une station hydrogène à Waziers qui pourrait par exemple alimenter les bus du SMTD et les camions de ramassage des ordures ménagères de la collectivité.

Le projet, déjà déposé une première fois en 2019 dans le cadre d’un appel à projets national de l’ADEME, n’avait pas été retenu à l’époque. Ce jeudi 8 octobre, le député communiste a donc rencontré la nouvelle « ministre de l’Écologie, Barbara Pompili », pour tenter de la convaincre de soutenir ce projet innovant d’énergie verte.

C’est la troisième fois en trois ans que le député est reçu par le ministère de l’Écologie sur ce sujet. « De 70 millions en 2018, c’est désormais 7 milliards qui vont être mis sur la table pour appuyer les projets des territoires et des entreprises dans le cadre du Plan de relance. C’est une belle occasion pour le Douaisis de présenter une nouvelle fois son projet » a-t-il expliqué.

Commenter cet article