Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Pénurie de médicaments en France :

1 Février 2021, 11:59am

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Nous devons relocaliser et recréer des forces de production sur nos

territoires. La souveraineté sanitaire et industrielle sera un des piliers

du plan de relance.

Déclaration d'E. Macron le 28 août 2020 à Villeneuve-la-Garenne

Mensonge éhonté, aujourd'hui, lui et son exécutif de branquignols durcissent une fois encore, le remboursement « non-générique » SMECTA, médicament 100 % fabriqué par un laboratoire Français,  par un générique produit par un laboratoire américain

Mensonge éhonté, aujourd'hui, lui et son exécutif de branquignols durcissent une fois encore, le remboursement « non-générique » SMECTA, médicament 100 % fabriqué par un laboratoire Français, par un générique produit par un laboratoire américain

L’UFC-Que Choisir alerte contre les pénuries de médicaments en France, et dévoile une étude alarmante. Pas moins de 2 400 ruptures de stock ont été enregistrées en 2020. On vous dresse la liste des traitements actuellement en pénurie.

 

L’association de consommateurs « UFC-Que Choisir » dévoile aujourd’hui une étude sur les associations de consommateurs UFC-Que Choisir dévoile aujourd’hui une étude sur les pénuries de médicaments en France.

Et les résultats sont très inquiétants. En effet, de nombreux médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM), pour lesquels une interruption de traitement peut s’avérer dramatique pour les patients, sont actuellement en pénurie.

Dans ce diaporama, nous vous listons les médicaments actuellement indisponibles sur le marché français, selon les données de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament). Découvrez-les en cliquant sur l’image en haut de l’article.

Médicaments : 2 400 ruptures de stock en 2020 !

D’après l’UFC- Que Choisir, les pénuries de médicaments ont presque triplé en trois ans, pour atteindre 1 200 l’année dernière. En 2020, en raison notamment de la crise sanitaire liée au Covid-19,  le nombre de ruptures s’élève à 2 400 Autrement dit, six fois plus qu’il y a quatre ans.

Problème : les solutions proposées par les laboratoires sont loin d’être satisfaisantes. Dans 30 % des cas, ils renvoient vers un autre médicament. Une solution « parfois médiocre puisque les substitutions peuvent entraîner des effets secondaires plus importants, ou nécessiter un temps d’adaptation à la nouvelle posologie », précise l’association.

12 % des industriels recommandent des solutions considérées comme « de derniers recours », notamment la diminution de la posologie. Pire encore, dans 18 % des cas, ils ne proposent aucune solution alternative. Or, l’annulation du traitement peut avoir des conséquences désastreuses chez les patients atteints de lourdes pathologies, comme le cancer.

Les médicaments les moins chers en pénurie.

Contre toute attente, ce ne sont pas les nouveaux traitements de pointe qui manquent le plus. Mais plutôt des molécules anciennes (commercialisées depuis plus de 20 ans) et plutôt bon marché... Autrement dit, qui rapporte moins d'argent aux industries pharmaceutiques. 

« Les industriels semblent donc bien faire le choix de sécuriser l’approvisionnement des médicaments rentables, au détriment des plus anciens, pourtant toujours indispensables aux usagers », déplore l'UFC-Que Choisir

Faut-il relocaliser la production en Europe ?

En cause, notamment, la stratégie d'externalisation adoptée par les laboratoires : « 80 % du volume de principes actifs est fabriqué en dehors de l’Union européenne, contre 20 % il y a 30 ans », indique l'association, qui redoute que les subventions pour la relocalisation servent plutôt à financer les coûteuses innovations thérapeutiques, déjà largement produites en Europe. 

Interrogé par Le Parisien, Thomas Borel, Directeur scientifique du Leem, syndicat qui regroupe 260 entreprises françaises de médicaments, justifie : « 15 % des ruptures sont liées à des problèmes sur l'outil de production (pannes, retards…), 15 % à la disponibilité des matières premières, essentiellement les principes actifs, 35 % sont la conséquence d'une demande mondiale qui augmente de 6 % par an. Nous avons aussi 10 % de la production perdue pour défaut de qualité et, enfin, 25 % sont dus à des contraintes réglementaires (nouvelles normes, autorisations de mise sur le marché). Et certains médicaments sont arrêtés car ils sont produits à perte ».

 

* la liste des traitements en rupture de stock

* Des médicaments anticancéreux ALKERAN 50 mg/10 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral (I.V.) BELUSTINE 40 mg, gélule DOCETAXEL HOSPIRA 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion PACLITAXEL KABI 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion PEMETREXED FRESENIUS KABI flacon de 100 mg et 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion VITRAKVI 20 mg/ml, solution buvable flacon de 100 ml ZEVALIN 1,6 mg/ml, trousse pour préparations radio pharmaceutiques pour perfusion

* Des traitements hormonaux ALKONATREM 150 mg, gélule (Chlorhydrate de déméclocycline) DEPO PRODASONE 500mg suspension injectable OCTIM 150 microgrammes/dose, solution pour pulvérisation nasale  SYNACTHENE RETARD 1 mg/1 ml, suspension injectable

* Des anti-inflammatoires ALTIM 3,75 mg/1,5 ml, suspension injectable en seringue pré-remplie COLOFOAM, mousse rectale

* Des médicaments pour le cœur DOBUTAMINE PANPHARMA 250 mg/20 ml, solution à diluer pour perfusion SOLUDACTONE 200 mg, lyophilisat et solution pour usage parentéral Spécialités SPIRONOLACTONE ALTIZIDE 25 mg/15 mg, comprimé pelliculé sécable

* Des médicaments contre le reflux gastro-œsophagien CIMETIDINE ARROW 200 mg COMPRIME EFFERVESCENT

* Médicament contre l'ostéoporose ALENDRONATE 10 mg comprimé

* Des anti-nauséeux ONDANSETRON ACCORD 2 mg/ml solution injectable ONDANSETRON KABI 2 mg/ml solution injectable 

* Anti-hémorragique SPOTOF 500 mg, comprimé pelliculé

* Antibiotiques AMETYCINE 10 mg poudre pour solution injectable  AMETYCINE 40 mg, poudre pour solution pour irrigation vésicale AMOXICILLINE PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable ANSATIPINE 150 mg, gélule CLOXACILLINE PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable (IV)

* Les antidépresseurs MARSILID 50 mg, comprimé sécable Produits à base de MIANSERINE

* Les traitement oculaires PiLOCARPINE 1 POUR CENT FAURE, collyre en solution en récipient unidose  PILOCARPINE 2 POUR CENT FAURE, collyre en solution en récipient unidose – Rupture de stock VISUDYNE 15 mg poudre pour solution pour perfusion

* Un myorelaxant ATRACURIUM HOSPIRA 10 mg/ml, solution injectable - flacon de 25 ml

* Des anesthésiques ETOMIDATE LIPURO 20 mg/10 ml, émulsion injectable FORENE, liquide pour inhalation par vapeur THIOPENTAL MEDIPHA 500 mg et 1 g, poudre pour solution injectable

* Un vaccin VACCIN - M-M-RVAXPRO, poudre et solvant pour suspension injectable en seringue pré remplie. Vaccin rougeoleux, des oreillons, et rubéoleux (vivant)

* Médicament contre les troubles du tonus musculaire MEXILETINE AP-HP 200 mg, gélule

* Traitement du diabète MINIRIN SPRAY 10 microgrammes par dose, solution endonasale en flacon pulvérisateur

* Un antidote Fomépizole AP-HP 5 mg/mL, solution à diluer pour perfusion, ampoule de 20 mL

* Un antimitotique CARYOLYSINE 10 mg, solution à diluer et solvant pour solution injectable et pour application cutanée

Sources - Pénuries de médicaments

* Devant la responsabilité criante des laboratoires, les pouvoirs publics doivent sortir de leur complaisance, UFC-Que Choisir, ( 9 novembre 2020 ) * Ruptures de stock des médicaments, ANSN, liste des traitements en pénurie ( au 9 novembre 2020 )* Pénurie de médicaments ; l'UFC-Que choisir dénonce une inquiétante aggravation, le Parisien ,( le 9 septembre 2020 ) 

 

 

Commenter cet article