Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Lorsque les partis de la droite française veulent concurrencer l’extrême droite !!!

4 Septembre 2021, 15:45pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

ceux qui en faisaient parti et qui veulent revenir par la grand porte, pour faire pire ...
ceux qui en faisaient parti et qui veulent revenir par la grand porte, pour faire pire ...

ceux qui en faisaient parti et qui veulent revenir par la grand porte, pour faire pire ...

     

Ou : comment les nuls veulent être encore plus nuls ?

 

* A quelques mois de la prochaine élection présidentielle 2022, il importe de garder à l'esprit tous les scandales d'une Ve  République « irréprochable » prônée par Nicolas Sarkozy de Nagy Bosca, y compris lors de son passage dans les ministères sous Chirac.

Qu'elles soient avérées ou simplement dénoncées par les médias, les charrettes « d'affaires classées sans suite » ou toujours en attente de procédure, ont été mises en sommeil de « justice » depuis plus de 15 années... .

À la lecture de cette liste on constate d'une part que les condamnations judiciaires restent relativement rares ( les ministres qui n'ont pas été condamnés restent donc officiellement innocents des faits évoqués par la presse ) ; par ailleurs, on note que les rares condamnations, inscrites au casier judiciaire - n'empêchent pas ceux qui en ont fait l'objet d'accéder à des postes de pouvoir.

Aujourd’hui, on retrouve tous ces longs couteaux de droite au pouvoir, tous aussi droits dans leurs bottes les uns et autres, leurs ergots aiguisés pour la bataille des chefs.

 

* Nicolas Sarkozy de Nagy Bosca : « l’homme à tout faire », qui combat aussi bien les Roms de Hongrie ou d’ailleurs, les Tsiganes, les sans papiers ou les migrants, tous ceux qui fuient les guerres et les massacres dans leurs pays d’origine et qui sont rescapés des naufrages en mer ( Méditerranée ou du mer du Nord), après avoir été dépouillés par une  mafia de passeurs

 

Lors de son passage au ministère de l’Intérieur sous Chirac, il eut l’occasion suprême de démolir le camp de réfugiés de Sangatte alors sous surveillance de la Croix Rouge Française et des ONG.

Il a « nettoyé » les banlieues au karcher, ou encore fait passer des ordres aux dirigeants policiers par l’intermédiaire des ses préfets, afin de permettre aux casseurs extrémistes d'assurer le désordre et la casse à tout va dans les manifestations estudiantines, syndicales ou des partis de gauche, dans le seul objectif d'en salir la valeur de leurs revendications auprès de l'opinion publique .

 

A ce jour ces migrants vivent pour une grande partie dans des camps de toile depuis des années, aidés par des ONG, mais chassés et bastonnés par les « biens pensants de la République » que sont ces mêmes Républicains ex UMP et dont les policiers, aidés par les britanniques en place, font mains basses sur les abris en toiles et les vêtements fournies par les associations de défense humanitaire !

Aujourd'hui, que va-t-il advenir des réfugiés Afghans ?

D'abord pour ceux qui ont eu la chance d'être rapatriés en France par les charters militaires, mais surtout pour ceux que les États membre de l'Otan ont laissé sur place et qui devront rejoindre par leurs propres moyens les pays occidentaux. Auront-ils le droit aux mêmes « soins » que les migrants de Calais -Sangatte et autres ?

 

Qui donc ira poser la première pierre du mur de la honte à CALAIS ?

 

Commenter cet article