Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

« NOUS AVONS PU PRÉSENTER UN PROJET POUR LA FRANCE »

16 Avril 2022, 07:06am

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

« NOUS AVONS PU PRÉSENTER UN PROJET POUR LA FRANCE »

 

KARINE TROTTEIN, SECRÉTAIRE DÉPARTEMENTALE

DU PCF NORD

 

Merci les instituts de sondage : le « vote utile » a fonctionné. Les commentaires de la responsable communiste du Nord.

« Trois candidats ont, à eux trois, obtenu plus de 60 % des voix sur le plan national. Les autres sont réduits à moins de 10 %. Le vote utile a fonctionné pour plusieurs raisons. Emmanuel Macron progresse.

C’est le président sortant et le porte-drapeau, par rapport au conflit en Ukraine, qui représente la France et l’Europe dans un climat angoissant pour l’avenir. Peut-être y avait-il un besoin de voter pour quelqu’un qu’on connaît déjà.

Concernant Mélenchon, des gauchistes ont décidé de voter pour lui avec comme argument le vote utile. On ne remercie pas les sondages qui ont bien fait passer le message “vote utile”. Pour Marine Le Pen, c’est la même chose pour des raisons différentes, le rejet de Macron. »

La secrétaire départementale du Nord, et membre du conseil national du PCF, ne mâche pas ses mots. Rappelant que la campagne a été mauvaise pour tout le monde (guerre en Ukraine, déclaration tardive du président sortant qui, en outre, refuse le débat), elle explique le désintérêt de nombreux électeurs et nombreuses électrices par, précisément, le manque d’accès au débat.

Elle ne comprend pas, en revanche, le grief porté contre Fabien Roussel qui aurait empêché le candidat insoumis de l’Union populaire d’accéder au second tour. « Ces 400 000 voix de Fabien Roussel, Mélenchon les aurait-il obtenues si le Parti communiste français n’avait pas été présent ? Je n’en suis pas certaine au regard du score d’Anne Hidalgo et même de Yannick Jadot. »

Elle souligne d’autre part que ce n’est pas forcément dans les bastions communistes que Fabien enregistre les meilleurs scores. C’est beaucoup, plus dans les zones rurales. « Le premier département où il réalise ses meilleurs scores, c’est la Corrèze (4,41 %) suivi de l’Allier (4,37 %) et la Haute-Vienne (3,97 %). Il y a eu un nouvel électorat qui s’est manifesté en faveur de Fabien Roussel. »

Et de poursuivre : « On connaît la personnalité de Jean-Luc Mélenchon. S’il a perdu, c’est la faute des autres. » Elle évoque un célèbre proverbe détourné : « Quand l’idiot pleure sur les 400 000 voix manquantes à la gauche, le sage lui montre les presque 13 millions d’abstentionnistes. » Pour elle, c’est clair, Mélenchon n’a pas convaincu suffisamment.

« Nous, par contre, avons pu présenter un projet pour la France, les Françaises et les Français, un projet cohérent pour une reconstruction demain de la gauche. »

Reste que la situation est très grave. « L’extrême droite n’a jamais été autant en capacité de gagner cette élection présidentielle. Une partie des électeurs qui ont voté Mélenchon, parce qu’ils sont fermement opposés à la politique menée par Macron, pourraient s’abstenir au second tour. Le report des voix de Mélenchon est sur trois tiers : un en faveur de Macron, un en faveur de Le Pen et un en faveur de l’abstention. »
Il faudra ensuite que la gauche sache s’aligner, en signant les bons accords, dans la perspective des législatives de juin. « Il nous faut renforcer le pouvoir législatif. La question de la retraite va revenir très vite. Il faut que l’on se donne la possibilité de travailler ensemble pour ne pas donner la possibilité à Emmanuel Macron de mener ses réformes. »

 

 

Commenter cet article