Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Ce tram nommé « Désir »

16 Avril 2011, 05:00am

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Réunion tramway

 

Ça y est, la messe est dite !

 

Ce mardi 12 avril 2011, le conseil municipal était convié à une réunion « technique » avec le Siturv. A la différence près que les représentants de Siturv n’avaient pas trouvé utile d’être présents à ladite réunion (certainement par peur d’une discussion sévère comme ce fut le cas lors de la réunion publique il y a maintenant près d’un an). Ils étaient représentés en cela par le bureau d’études titulaire du marché.

 
Le seul travail du bureau d’études lors de la présentation du projet (discussion à sens unique), fut de démontrer que le projet d’implantation du passage d’un tram rue Jean Jaurès à Saint-Saulve était la « solution idéale ».

 

Le projetn partant de la Place Poterne par l’avenue de l’Europe et les rues Salengro/Vaillant-Couturier, Place du 8 Mai 1945 jusqu’au Marais de Saint-Saulve (Terminus Provisoire) étant pour s’en douter un projet « infaisable » compte-tenu d’un parcours beaucoup plus long, imposant beaucoup de feux tricolores pour le croisement des rames, des difficultés pour les sorties de garages etc. etc.

 

Lorsqu’on connaît la signification du mot « Provisoire » en France, c’est une solution qui peut durer longtemps ! Il faut croire que les sorties de garages, les portes cochères, les cours avec sorties d’entreprises n’existent pas sur la rue Jean Jaurès.

 

Faut-il rappeler que du « Marquis » au rond-point du Moulin Rouge, soit sur 1400 mètres, on compte, côtés gauche et droit confondus, plus d’une quarantaine de portails, entrées de cours avec garage, quatre-vingt garages sortant directement sur les trottoirs piétons, un parking ambulances, treize entrées et impasses desservant entreprises privées, logements et garages, la sortie du parking et des garages de l’Hôtel de Ville et des Services Techniques, une entrée de magasin face à la Cité Wadin (déjà amputée par la Ville d’une implantation de quilles en PVC au centre de la rue qui bloquent considérablement la manœuvre des camions de livraisons journalières.

 

Du Moulin rouge à l’entrée d’Onnaing, beaucoup moins de commerces mais quelques artisans sont dénombrés, le nombre de garages et d’entrées par portail ne sont pas non plus à négliger, les riverains de cette partie de la rue Jean Jaurès seront encore les oubliés de la machination financière.

 

Tout compte fait, cette solution pour le bureau d’études comme pour Siturv/Véolia n’apporte que des désagréments, avec un trajet de 6 minutes 30 supplémentaires aux prévisions, alors que sur le plan routier, il dessert la ZAC, le Collège Lavoisier, les groupes Scolaires, la piscine, les salles de sport, le terrain de foot, le quartier du Bosquet, y compris la Mairie, le Collège Notre-Dame et l’école Saint-Joseph.

 

Pensons alors que pour alimenter ces quartiers de Saint-Saulve (dont on ne parle pas dans le projet ni dans les intentions de Siturv), les délais d’attentes des correspondances et navettes n’existeront pas ou alors qu’il n’y en aura pas !

 

Alors, faut-il croire que l’étude est plus commerciale, plutôt que de servir à une desserte de service public profitant au plus grand nombre d’usagers ?  Il est certain que le calcul est fait dans l’intention de rémunérer au plus les actionnaires de « Véolia » !!!

 

Aucune solution n’a été proposée pour un trajet Place Poterne par l’avenue Barbusse et la Place du 8 Mai 1945.

 

Sachons aussi que Réseau Ferré de France (RFF) n’étant pas propriétaire des parcelles complémentaires à un passage du tram tout au long de la voie ferrée jusqu’à Crespin, l’affaire peut encore durer plusieurs années avant une solution définitive. Rappelons qu’une étude avait déjà eu lieu en collaboration entre la SNCF et la SNCB dans les années 1990 pour relier Valenciennes à Mons avec correspondances dans les villes du Hainaut Belge et Bruxelles.

 

Actuellement, un projet du Hainaut Belge suite aux révélations de la Voix du Nord serait en cours, pour la liaison entre les lignes existantes entre Crespin et Quiévrain des quelques hectomètres manquants, pour une somme de 3 millions d’€uros.

 

Les représentants des commerçants qui avaient été choisis sur le volet pour ne pas être trop « agressifs » n’ont certes pas déplu à Madame la Maire, ces derniers ayant été muet tout au long de la présentation.   

             

Espérons  simplement que Madame Gallez ne se laissera pas embrigader par un accord ayant Saint-Saulve pour terminus (même provisoire), sachant que la Maire d’Onnaing n’est pas d’avis à ce jour de laisser passer le tram dans sa rue Jean Jaurès !

 

Affaire (encore) à suivre...

Commenter cet article