Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Gilles Pargneaux : le P.S. de mal en pis !

27 Juin 2014, 21:00pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Gilles-Pargneaux.jpg

 

A la lecture du quotidien La Voix du Nord de ce mercredi 25 juin, il faut se demander à qui nous avons à faire en la personne de Gilles Pargneaux, secrétaire de la Fédération Nord du P.S.

 

En effet cette personne bien en place dans un parti en perdition due à la politique du gouvernement qu’il soutient a, à son époque, demandé à ses partisans de faire sécession avec les communes tenues par le P.C./P.G. et Front de Gauche aux dernières municipales. Il imposa à ses partisans de tenir des listes autonomes « P.S. et associés » dans le seul objectif de contrer les mairies détenues par le P.C. et Front de Gauche, allant jusqu’à déplacer des adjoints socialistes dans des communes pour faire barrage à la gauche. Il a ainsi cassé l’entente P.C.F./P.G./P.S./Front de Gauche en asseyant ses amis de droite dans beaucoup trop de Communes du Nord, sans pour cela en gagner au P.S.

 

Preuve en est, à Valenciennes, le P.S. n’est même pas au second tour des législatives partielles. Il ne faut pas oublier la casse que cela engendrera lors des prochaines Sénatoriales par le manque de grands électeurs. La faute à QUI ? Sûrement à sa « connerie d’appel » à sécession avec, pour les adhérents désobéissants, le risque de se faire désencarter ! Ou alors, peut-être à son secrétaire de section qui lui a obéit béatement et qu’il démit de ses fonctions après coup.

 

Cet homme fait dans le Nord la même chose que le gouvernement qu’il représente, par une continuité sans faille d’une politique de droite instaurée depuis plus de deux ans.

 

Alors, aujourd’hui, après des résultats désastreux pour un parti qui se dit encore « socialiste » ; après la fonte comme neige au soleil de ses 14000 adhérents en 2007 à 7000 à ce jour, il se rappelle qu’il existe un Parti Communiste, un Parti de Gauche et un Front de Gauche. Certainement pour faire l’appoint des voix qu’il lui manquera aux prochaines consultations des régionales de 2015.

 

Mais pour qui prend-t-il la gauche française ? Pour les socialistes qui l’ont encore choisi comme tête de liste aux Européennes, afin de lui assurer sa place au soleil, cela les regarde ! Mais alors, qu’ils s’arrangent en famille, s’ils en ont encore une !

Commenter cet article

Selmane Adam 06/07/2014 10:18

Ce Pargneaux est affligeant: il est opportuniste, carrièriste, cumulard, lobbyiste, mais voilà: il fricote avec Aubry et a sa clientèle dans le parti, ses courtisans qui veulent s'élever et
profiter avec lui...Un parti dont le précédent et l'actuel premiers secrétaires sont des repris de justice...