Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Lettre de Fabien Thiémé à Madame le Recteur, concernant les suppressions de classes et de postes dans le Valenciennois

28 Janvier 2012, 14:00pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Lycee-du-Pays-de-Conde.jpg

Photo : Conseil Régional du Nord.

 

Retrouvez ci-dessous le courrier de Fabien Thiémé adressé le 27 janvier à Madame le Recteur et par lequel il lui demande de tout mettre en œuvre pour annuler les suppressions de classes et de postes dans le Valenciennois.

 

 

Madame le Recteur,

Lors de la prochaine rentrée scolaire, 14.000 suppressions de postes devraient intervenir dans l’Education Nationale, dont 1 020 pour notre académie.

Si des ouvertures sont prévues dans certaines écoles à Aubry-du-Hainaut, Aulnoy-lez-Valenciennes, Douchy-les-Mines, Marly, Neuville-sur-Escaut, Nivelle, Raismes et Valenciennes, il n’en reste pas moins que les fermetures proposées constitueraient une véritable hécatombe.

Des fermetures sont en effet proposées à Anzin (1), à Artres (1), à Aulnoy-lez-Valenciennes (1), à Beuvrages (2),  à Denain (2), à Escaudain (1), à Escautpont (2), à Famars (1), à Fresnes-sur-Escaut (2), à Haulchin (1), à Haveluy (1), à Lourches (1), à Marly (2), à Mortagne du Nord (1), à Onnaing (1), à Préseau (1), à Roeulx (1), à Saint-Amand-les-Eaux (1), à Trith-Saint-Léger (3), à Valenciennes (4), à Vieux-Condé (1), à Wallers (1) et à Waverchain-sous-Faulx (1).

Les Lycées Professionnels ne sont pas épargnés. Au Lycée du Pays de Condé, établissement pourtant flambant neuf, 12 suppressions de postes auraient lieu. Dix suppressions de postes toucheraient le Lycée Professionnel d’Anzin, 14 au Lycée Kastler à Denain, 12 au Lycée Couteaux de Saint-Amand-les-Eaux...

Dans le même temps, je viens d’apprendre que trois classes devraient être supprimées au collège Alphonse Terroir à Marly, établissement qui vient de faire l’objet d’une réhabilitation et d’aménagements avoisinant les 17 millions d’euros.

Comment ne pas être scandalisé et révolté par de telles propositions ?

Ces données inquiètent d’ailleurs, à juste titre, la communauté éducative et les parents d’élèves, à l’heure où de nombreuses informations font d’ores-et-déjà état de lourds dysfonctionnements du fait des suppressions de postes intervenues ces dernières années, et où il est plus que jamais nécessaire de miser sur la formation de nos jeunes.

Ces suppressions de postes et de moyens viennent clairement amputer une partie de l’avenir de nos enfants. C’est inacceptable.

C’est d’autant plus intolérable que le Valenciennois connait un taux de chômage dépassant les 14% et des indicateurs socio-économiques particulièrement inquiétants, comme vous le savez.

Pour toutes ces raisons, Madame le Recteur, je vous demande de bien vouloir tout mettre en œuvre pour annuler ces suppressions inacceptables pour quiconque est attaché au principe républicain d’égalité des chances.

D’ores-et-déjà je vous remercie de l’intérêt que vous porterez à la présente et dans l’attente de vous lire, je vous prie de croire, Madame le Recteur, en l’assurance de mes salutations les meilleures.

Fabien THIEME

Vice-Président du Conseil Général du Nord

Maire de Marly

Commenter cet article