Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Lettre de Fabien Thiémé, en soutien salariés grévistes des Cars Valenciennois Lussiez Tourisme

6 Avril 2012, 10:00am

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Greve-chez-cars-valenciennois-lussiez-1671307.jpg

 

Retrouvez ci-dessous le courrier adressé le 5 avril dernier par Fabien Thiémé, à Monsieur le Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, avec copie à Madame la Directrice Départementale du Travail, de l’Emploi, et de la Formation Professionnelle du Nord-Valenciennois, ainsi qu’à Monsieur le Sous-Préfet de Valenciennes, en soutien aux salariés grévistes des Cars Valenciennois Lussiez Tourisme.

(Photo : VDN).

 

Le courrier

 

Monsieur le Ministre,

Les salariés des Cars Valenciennois Lussiez-Tourisme, filiale du groupe Keolis, sont actuellement en grève.

Ils revendiquent notamment une augmentation des salaires de 2,8 % ainsi que des jours de carence en cas de maladie fixés à 3 jours pour tous. Les salariés sont également soucieux de la sécurité des passagers et des conditions dans lesquelles s’effectuent les transports. Ils pointent également des problèmes d’hygiène et de sécurité.

Ces salariés auxquels j’apporte mon plein soutien ont souhaité m’alerter sur la situation de blocage avec la direction. La société concernée refuse en effet d’entendre les légitimes et raisonnables revendications des salariés. Or, cette dernière, comme le font remarquer à juste titre les salariés, enregistre des résultats financiers plus que satisfaisants.

Les grévistes pointent ainsi le fait que les deux filiales de Keolis ont réalisé en 2010 un chiffre d’affaire de 5,9 millions d’euros (7,5 millions pour 2011) avec un bénéfice de 487.528 euros. Sur les quatre dernières années, les Cars Valenciennois Lussiez Tourisme auraient ainsi réalisé un chiffre d’affaire de 21 millions d’euros et un bénéfice de 1,96 millions d’euros.

Monsieur le Ministre, cette situation de blocage est inacceptable. Elle doit cesser au plus vite. C’est pourquoi, par la présente, je vous demande de tout mettre en œuvre pour que les légitimes et justes revendications des salariés soient rapidement entendues.

Persuadé de l’intérêt que vous porterez à la présente et dans l’attente de vous lire,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Fabien THIÉMÉ - Maire de Marly - Vice-Président du Conseil Général du Nord

Commenter cet article