Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Saint-Saulve et la Légion d’Honneur

23 Septembre 2011, 12:00pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Chevalier-de-la-Legion-d-Honneur.jpg

 

Comme chacun l’a sans doute appris dans la commune et ailleurs, Madame Cécile Gallez, Maire de Saint-Saulve, recevra des mains de Monsieur le Préfet du Nord les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur, pour les actions civiles rendues à la Nation.

Cette distinction a été créée par le Premier Consul Napoléon Bonaparte, lors de sa création par décret du 19 mai 1802 pour récompenser les actions civiles et militaires. Aux Républicains qui l’interpellèrent sur le bien-fondé de ces décorations, il leur rétorqua :

« C’est avec ces hochets qu’on mène les hommes ! »

Ne revenons donc pas sur cette remise de distinction qui est attribuée à notre Maire (certainement pour services rendus à la Nation). Après tous les votes sans faille, assumés à l’Assemblée Nationale pendant la suppléance qu’elle assura en remplacement de son ami J-L Borloo (alors ministre d’Etat dans les gouvernements Raffarin et Fillon 1), c’est la casse de la Sécurité Sociale, le déremboursement des médicaments, de la Santé, de l’Ecole Publique, avec des  milliers de postes d’enseignants et un nombre incalculable de classes supprimés dans nos communes et nos villes, des salaires, des retraites, du service public en général et le chômage dans le monde du travail, qu’elle a voté avec ses amis de l’UMP.

C’est aussi la retraite à 60 ans attaquée de toutes parts par Sarkozy/Fillon et l’UMP qu’elle a voté, cela malgré l’opposition farouche du « Peuple d’en bas » dans toute la France.

Nous en connaissons les répercussions, actuellement suite aux accords passés dans les entreprises pour des départs anticipés de certains personnels. Ces derniers, partis en pré-retraite avec les avantages chômage prévus à la signature de l’accord, dans l’attente de l’âge de la retraite, ces travailleurs se retrouvent actuellement sans aucune ressource, pendant des périodes variantes de 12 à 18 mois et cela pour cause de manque de trimestres de cotisations.

Alors vraiment : « C’est une récompense que vous avez bien mérité Madame !!! »,  comme l’a si bien dit notre camarade de la gauche PS, à la fin du dernier Conseil Municipal. « Certainement  pour services rendus ! »

Commenter cet article

Stéphane 07/10/2011 07:49


Pour des gens comme ça, on devrait créer la légion du déshonneur ! Ce serait amplement mérité pour "Madame la Mairesse" !!!!!!


lemaire 23/09/2011 19:43


toutes mes félicitations, MADAME LE MAIRE