Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cellule PCF ''Plantive'' de Saint-Saulve

Le magouillage à la française des grands distributeurs sur le prix du carburant !

31 Août 2012, 13:00pm

Publié par Cellule PCF de Saint-Saulve

Essence.jpg

© Rue 89. 

 

Le gouvernement vient de baisser les taxes sur les carburants de 2 à 3 centimes d'euros le litre. Cela lui coûte plusieurs millions de non-rentrée sur des impôts indirects qu’il ne percevra pas pendant un minimum de trois mois et dont il lui faudra compenser d’une autre façon.

Il faut remarquer que les pétroliers et les grands distributeurs que sont les supers et hypermarchés n'ont pas fait d'efforts surhumains pour baisser les 6 centimes/litre en général, annoncé par "l'accord" signé entre eux en début de cette semaine.

Pour Saint-Saulve, il est à remarqué que notre supermarché existant sur la commune, magasin filiale du groupe "Auchan", a anticipé cette baisse annoncée depuis une dizaine de jours. En effet, alors que le gasoil demeure le carburant principal que les employés et ouvriers utilisent chaque jour pour aller travailler, le prix de celui-ci était affiché à Saint-Saulve en date du 12 ou 13 août à 1,412 €, alors que les pompes de Valenciennes affichaient déjà un prix de 2 à 3 centimes d'euros en-deça.

Le prix à Saint-Saulve a fait un bond du jour au lendemain, suite au soupçon d'un futur accord entre les pétroliers et le gouvernement, passant à 1,474 € en une journée. Soit 6,2 centimes d'euros en une nuit ! Rappelons que cela fait 40,66 centimes de nos Francs Français !!!

Du jamais vu, car au temps de notre ancienne monnaie nationale le Franc, aucun prix de carburant n'avait pris autant d'augmentation en une seule fois, et les automobilistes que nous sommes faisaient la chasse à la pompe dont le prix du carburant était de 2 ou 3 centimes de francs moins cher que celui du concurrent.

Alors, en bon citoyen que sont les représentants du groupe Auchan, qui font la pluie et le beau temps dans une commune de 11 000 habitants et ailleurs, où on ne trouve qu’une pompe que l’on peut appelé « concurrentielle » compte-tenue qu’elle est tenue par un « supermarché », ils ont donc affiché le prix de 1,412 € ce mercredi 29 août, jour de mise en vigueur de l'accord, le passant jeudi à 1,399 €. Un « gros effort » qu’il faut souligner quand on fait le calcul de dizaines de milliers de litres que ce monopole qu’est Auchan distribue chaque jour ! Chercher l'erreur...

Il est temps que notre gouvernement, qui est trop gentil avec ces sociétés qui font des profits sur le dos de tout le monde, prenne l'initiative de bloquer, voire même d'imposer un prix plafond du coût du carburant.

Il est temps que l'automobiliste ne soit plus la vache à lait dans tous les domaines, lui qui subit toutes les taxes, assurances bonus/malus, contrôles techniques imposés, obligation des gilets fluorescents et du triangle dans l’habitacle, de l'éthylotest obligatoire imposé récemment, de l’augmentation des tarifs de parking, du racket sans fin des radars avec PV à la clef pour excès de vitesse dépassant quelques kilomètres/heure les vitesses limitées avec retrait de points, du « flicage » par caméras cachées dans les villes, où les polices municipales n’ont même plus besoin de « patrouiller » pour glisser les PV sous les pare-brises - ces derniers restant au chaud dans leur bureau pour établir via Internet le papier avec la somme à payer.

Il est grand temps que l’État prenne le taureau par les cornes et mette fin à ce racket continuel que l’usager automobiliste doit supporter à longueur de temps.

Si le transport urbain et ferroviaire était moins cher, avec des fréquences de circulation plus importantes qu'actuellement, alors peut-être que l'usager sortirait moins son véhicule automobile pour aller travailler.

Commenter cet article

JP 31/08/2012 16:08

L'association "40 millions d'automobilistes" dénonce "une fausse baisse du prix de l'essence". Moi... j'aurai dit une vraie hausse quand on voit l'explosion des prix cet été !!!

http://www.20minutes.fr/ledirect/994811/association-denonce-fausse-baisse-essence